Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La lutte contre le marsouinage, mère de toutes les batailles pour Mercedes
WK2022
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Charles Leclerc à Binotto : "Merci pour tout, Mattia"
Verstappen : Ricciardo n'aurait pas dû quitter Red Bull
La lutte contre le marsouinage, mère de toutes les batailles pour Mercedes

La lutte contre le marsouinage, mère de toutes les batailles pour Mercedes

Actualités F1

La lutte contre le marsouinage, mère de toutes les batailles pour Mercedes

La lutte contre le marsouinage, mère de toutes les batailles pour Mercedes

En retrait des leaders mais pas distancée non plus, la marque allemande sait devoir résoudre ce problème technique majeur en ce début de saison 2022 pour espérer jouer le titre.

Pendant que les Ferrari et les Red Bull s'affrontaient aux avant-postes ce weekend, Mercedes a connu une nouvelle course besogneuse en retrait en Arabie saoudite, George Russell franchissant la ligne d'arrivée en sixième position alors que son multiple Champion du monde de coéquipier Lewis Hamilton terminait pour sa part à la dixième place.

Des résultats en-deçà des attentes du côté de la marque à l'étoile, alors qu'Hamilton a semblé être totalement impuissant en qualifications en ne parvenant pas à s'extraire de la Q1 – l'Anglais s'est élancé depuis le 15e emplacement sur la grille suite au forfait de Mick Schumacher.

Hamilton ne fait pas attention à Verstappen : "Je ne pouvais même pas suivre la Haas"Lire plus

Russell a quant à lui mené une course solide, confirmant ses bons débuts avec Mercedes après sa quatrième place obtenue à Bahreïn une semaine plus tôt. Mais l'Anglais déplore cependant que le phénomène de marsouinage, qui a accompagné le retour de l'effet de sol cette saison et cause des "rebonds" autour de l'axe de tangage des monoplaces, rendant ces dernières très instables et inconfortables à piloter, soit particulièrement prégnant sur la W13.

Un problème, de multiples causes

Une situation difficile à résoudre pour les flèches d'argent, dans la mesure où de multiples paramètres peuvent expliquer le phénomène : "Il y a plein de facteurs qui rentrent en compte, entre la rigidité mécanique de la voiture, celle du plancher, le design de ce dernier, ou bien encore la pression des pneus", a souligné Russell auprès d'Autosport.com. "La cartographie du moteur joue également, dans le sens où plus vite vous allez et plus le phénomène est aggravé, ce qui pose un vrai problème en qualifications quand on augmente le régime du moteur et qu'on va plus vite dans les lignes droites, car cela entraîne de fait plus d'appuis mais aussi plus de marsouinage."

Wolff reconnaît vivre "un exercice d'humilité"Lire plus

Un marsouinage qui peut cependant être également constaté en course, même si le rythme est censé être moindre, et qui se manifeste surtout lorsque le niveau d'appuis est plus élevé, par exemple lorsque le DRS n'est pas utilisé (c’est-à-dire la majeure partie du temps) : "Il faut anticiper ce problème également en course, lorsque vous avez le DRS refermé, car vous avez à ce moment-là plus d'appuis que s'il était ouvert", confirme Russell. "Nous sommes toujours en train d'apprendre à ce sujet, et c'est pourquoi nous sommes encore loin d'être à notre meilleur niveau. Mais je pense également que si nous remédions au marsouinage, alors nous aurons résolu environ 99% de nos problèmes."

Si nous remédions au marsouinage, alors nous aurons résolu environ 99% de nos problèmesGeorge Russell

Le temps presse pour Mercedes (qui a remporté l'intégralité des huit derniers titres en jeu chez les constructeurs) si la marque allemande souhaite poursuivre sur un neuvième sacre cette année. Pour cela, il faudra donc résoudre ce problème de marsouinage, sans doute la mère de toutes les batailles sur le plan technique pour Mercedes : "A l'heure actuelle nous faisons de tout petits pas, mais nous devons faire des bonds, et nous avons du mal à trouver la martingale pour résoudre toutes nos difficultés", poursuit Russell. "Je suis certain que dès que nous l'aurons trouvée, alors nous aurons des gains significatifs au niveau des chronos, mais c'est plus facile à dire qu'à faire."

Une seconde de retard sur les leaders

Il est vrai que si on s'en tient aux temps constatés à Djeddah, force est de constater que la W13 rend pour le moment près d'une seconde aux voitures de tête. "Je dirais que nous sommes à une seconde", confirme Russell. "Nous avons du pain sur la planche, et il faut que nous passions en revue les données, mais chacun sait ce sur quoi nous devons progresser. Je pense que nous avons un meilleur contrôle quand il s'agit du rythme de course que des qualifications, mais le problème est tout de même présent quel que soit le niveau de carburant dans la voiture. Quand je vois les résultats, nous avons fini à 30 secondes, alors que nous avions parcouru environ 30 tours depuis la rentrée de la safety car. Cela fait une seconde par tour, soit le même écart qui nous séparait du poleman en qualifications."

Après deux premières manches enchaînées coup sur coup, Mercedes va mettre à profit les deux semaines qui la sépare de la prochaine course en Australie pour tenter de pallier ses problèmes techniques pour revenir à niveau des têtes d'affiche que constituent Ferrari et Red Bull en ce début de championnat. Le compte à rebours est enclenché.

Ontdek het op Google Play