Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Des points, mais un mauvais timing pour Magnussen

Des points, mais un mauvais timing pour Magnussen

Actualités F1

Des points, mais un mauvais timing pour Magnussen

Des points, mais un mauvais timing pour Magnussen

S’il a marqué des points (9e) pour la deuxième course consécutive en Arabie Saoudite, Kevin Magnussen aurait pu signer un meilleur score encore avec une meilleure réussite.

10e sur la grille, Kevin Magnussen a terminé 9e de la course de Djeddah, ajoutant deux points à son escarcelle après les 10 points décrochés à Bahreïn une semaine plus tôt.

Le Danois, qui occupe la huitième place du championnat, permet à Haas de marquer des points pour la seconde fois consécutive, ce qui n’était plus arrivé à la structure américaine depuis la saison 2019 (Espagne et Monaco).

Hamilton ne fait pas attention à Verstappen : "Je ne pouvais même pas suivre la Haas"Lire plus

Pourtant, Kevin Magnussen - qui était l’un des seuls pilotes à n’avoir jamais évolué sur la piste de Djeddah -, ne pouvait cacher sa frustration à l’issue de la course, alors qu’un résultat encore meilleur aurait été possible.

Revenu derrière les Alpine en bagarre et l’Alfa Romeo de Valtteri Bottas en début de course, Magnussen, alors 9e, pouvait envisager sereinement les choses d’autant qu’il était l’un des seuls pilotes à s’être élancé en pneus durs.

Mais l’entrée de la voiture de sécurité, consécutive à la sortie de route de la Williams de Nicholas Latifi, a ruiné toute la stratégie du Scandinave.

"La pire chose qui pouvait nous arriver s'est produite", regrette ainsi Kevin Magnussen. "Car nous sommes partis sur la stratégie opposée, en optant pour des pneus durs."

"Presque tout le monde était en mediums et la pire chose qui pouvait arriver était une voiture de sécurité au 16ème ou 17ème tour, et c'est arrivé au 16ème tour."

"Obtenir deux points est très bien et la voiture était phénoménale encore une fois, c'est un tel plaisir de conduire", continue le pilote Haas.

"Nous avons eu un peu de chance à la fin avec le Virtual Safety Car mais si cela avait été une voiture de sécurité plutôt qu'une VSC, tout le monde aurait été regroupé et avec des pneus neufs nous aurions marqué de gros points à nouveau."

"L'équipe a fait un travail fantastique et nous avons rebondi après une situation difficile le vendredi, donc je suis heureux."

Une satisfaction partagée par Günther Steiner, le directeur du Haas F1 Team. "C'était encore une bonne journée et nous avons obtenu quelques points", commentait-il après la course.

"Évidemment, nous avions prévu d’en marquer encore davantage, mais nous sommes heureux de ce que nous avons obtenu et tant que nous continuons à marquer des points, nous sommes heureux."

"Nous sommes partis avec une stratégie différente - les pneus durs - de celle de la plupart des autres équipes et malheureusement la voiture de sécurité est sortie au mauvais moment."

"Néanmoins, Kevin et l'équipe se sont battus pour rentrer dans les points, ce qui est fantastique à voir à nouveau. Le moral est au beau fixe ici et nous sommes impatients d'aller à Melbourne pour espérer marquer d'autres points avec les deux voitures."

Ontdek het op Google Play