Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari analysera les réglages utilisés par Red Bull à Djeddah

Ferrari analysera les réglages utilisés par Red Bull à Djeddah

Actualités F1

Ferrari analysera les réglages utilisés par Red Bull à Djeddah

Ferrari analysera les réglages utilisés par Red Bull à Djeddah

Max Verstappen et Charles Leclerc se sont livrés un duel acharné lors du Grand Prix d'Arabie saoudite, le premier remportant finalement le Grand Prix. Le patron de l'écurie Ferrari, Mattia Binotto, admet que son équipe va enquêter sur Red Bull, en se concentrant sur les niveaux d’appui de leurs monoplaces.

La différence entre Red Bull et Ferrari était déjà faible lors de la course d'ouverture à Bahreïn, mais sur le circuit de Djeddah en Arabie Saoudite, les différences étaient encore plus infimes. Les monoplaces de chaque équipe ont été proches tout au long du week-end, Verstappen et Leclerc ayant réalisé des temps au tour similaires lors cours du Grand Prix.

Cependant, les voitures Red Bull et Ferrari n'étaient pas aussi performantes dans tous les secteurs. La Scuderia Ferrari avait opté pour une configuration avec une force d'appui plus élevée, elle était plus forte dans les virages à basse vitesse. Red Bull, de son côté, a gagné beaucoup sur les lignes droites, en réduisant l’appui généré par la RB18. C’est ce que Mattia Binotto et Ferrari veulent maintenant étudier.

La Red Bull de Verstappen était plus rapide en ligne droite

Le directeur de la firme italienne a noté que Red Bull a soudainement pris une direction différente en matière d’appui aérodynamique après les essais du vendredi. L'équipe basée à Milton Keynes a décidé de rouler avec moins d’angles sur ses ailerons, ce que n'a pas fait Ferrari. En effet, l’équipe de Maranello pensait que cela se ferait au détriment de la dégradation des pneus.

Selon Mattia Binotto, il est clair que le pilote hollandais a effectué des changements au cours du week-end.

Red Bull : La bataille avec Ferrari promet "d'être épique" !Lire plus

"Max était sur un niveau d'appui légèrement plus élevé le vendredi et l'a ensuite baissé", a déclaré le patron de Ferrari, à Motorsport.com. "Nous avons décidé nous-mêmes de continuer à rouler avec plus d'appui, car nous pensions que c'était important pour la dégradation des pneus. Mais au final, en course, il s'est avéré que la dégradation des pneus était très faible."

Ferrari va analyser les réglages de la Red Bull

Selon Mattia Binotto, ils vont maintenant examiner leurs propres niveaux d'appui et ensuite ceux de Red Bull et de Verstappen en particulier. "Je pense que leur choix (celui de Red Bull) mérite une certaine analyse de notre part", a expliqué l’ingénieur italien. "Mais en général, c'est toujours un compromis."

Lors des essais libres 2, Carlos Sainz et Charles Leclerc étaient allés toucher le mur avec leurs monoplaces. L’écurie avait donc perdu du temps à inspecter et réparer les deux F1-75, alors que Red Bull continuait ses essais. La firme italienne a perdu un temps précieux au garage, lors de la seule séance, courue dans les mêmes conditions que la course. C’est peut-être au cours de cette séance, que Red Bull s’est aperçue de la faible dégradation des pneus sur piste froide.

Ontdek het op Google Play