Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff reconnaît vivre "un exercice d'humilité"

Wolff reconnaît vivre "un exercice d'humilité"

Actualités F1

Wolff reconnaît vivre "un exercice d'humilité"

Wolff reconnaît vivre "un exercice d'humilité"

Toto Wolff estime que le début de saison difficile de l'équipe Merceds constitue "un exercice d'humilité" après avoir remporté le huit derniers championnats constructeurs.

Alors que le début de saison a vu la domination des Ferrari et des Red Bull, avec la victoire de Charles Leclerc à Bahreïn puis celle de Max Verstappen en Arabie Saoudite, Mercedes a dû se résoudre à laisser ses rivaux se battre pour la victoire, sans jamais pouvoir approcher les voitures de tête.

Russell : Mercedes ne fait que des "petits pas" en avant avec la W13Lire plus

S'il a réussi à arracher la troisième place du podium à Bahreïn grâce aux abandons quasi simultanés des deux Red Bull dans les derniers tours, Lewis Hamilton n'a été que l'ombre de lui-même à Djeddah, éliminé dès la Q1 lors des qualifications, 16e sur la grille, et finalement 10e aux forceps sur la ligne d'arrivée.

George Russell, cinquième en Arabie Saoudite, était un peu mieux loti que son équipier, mais l'équipe Mercedes doit se rendre à l'évidence : elle constitue désormais une seconde force du plateau, derrière les deux écuries de pointe, et Russell, comme Hamilton, ont été contraints de suivre de loin, de très loin, la lutte pour la victoire entre Verstappen et Leclerc.

"Nous n’allons pas nous reposer tant que nous ne serons pas de retour dans la bagarre."Toto Wolff

"Nous avons connu le luxe d'être au milieu de ces jeux plaisants [pour la victoire] au cours des huit dernières années", commente Toto Wolff, le directeur de l'équipe Mercedes.

"En fait, le luxe n’est pas le bon mot. Nous étions au milieu [de la bagarre] devant et, en tant que partie prenante de la Formule 1, nous bénéficions aujourd'hui d'un grand spectacle qui est vraiment spectaculaire à regarder."

"D’un autre côté, il est extrêmement douloureux de ne pas faire partie de la partie, en comptant un gros déficit de temps au tour."

"Nous n’allons pas nous reposer tant que nous ne serons pas de retour dans la bagarre", continue Wolff. "Ce n’est pas du tout amusant et c’est un exercice d’humilité. Cela va nous rendre plus forts même si ce n’est pas amusant en ce moment."

Hamilton surpris par la confusion à l’entrée des stands

Wollf peut au moins se féliciter du rythme en course de Hamilton, après que ce dernier a connu des qualifications plus que compliquées. L'Autrichien regrette que la confusion engendrée par l'arrêt des monoplaces de Daniel Ricciardo et Fernando Alonso à l'entrée de la pitlane ait coûté cher au septule champion du monde.

"Ce qui est encourageant, c’est que son rythme [en course] était positif. Nous ne pouvions pas dire si c’était rapide, mais c’était positif."

Alonso a ralenti pendant le tour, Ricciardo est tombé en panne à l’entrée de la pitlane et nous lui avons dit d’entrer [au stand] mais il y avait un double drapeau jaune avec une voiture qui ralentissait et une à l’arrêt, c’était donc une situation confuse."

"Il est passé et a ralenti à cause de cette confusion, ce qui nous a fait sortir derrière [Kevin] Magnussen, à partir de là c'était terminé."

Ontdek het op Google Play