Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen : J'ai dû faire quatre tours de qualif pour rester devant Charles

Verstappen : J'ai dû faire quatre tours de qualif pour rester devant Charles

Actualités F1

Verstappen : J'ai dû faire quatre tours de qualif pour rester devant Charles

Verstappen : J'ai dû faire quatre tours de qualif pour rester devant Charles

Le champion du monde de Formule 1, Max Verstappen, a révélé que seule une série de tours de qualification lui ont permis de rester à distance de Charles Leclerc.

Comme à Bahreïn la semaine passée, Max Verstappen et Charles Leclerc ont offert au public un duel à couper le souffle, le pilote Red Bull prenant sa revanche sur son rival de chez Ferrari qui lui avait tenu la dragée haute à Sakhir.

Sur le circuit de Djeddah, la voiture de sécurité virtuelle a joué en la faveur du Néerlandais, lui permettant de revenir à courte distance du leader de la course.

Les deux hommes ont utilisé les caractéristiques uniques du circuit, ainsi que leur DRS pour se disputer la victoire. À quatre tours du terme de la course, l’ingéniosité de Max Verstappen lui a permis de se défaire de Charles Leclerc et de filer vers la première victoire de sa saison.

Il s'agissait ensuite d'en faire assez pour contrecarrer les attaques de Charles Leclerc. En effet, le pilote de la Ferrari se plaçait régulièrement dans la zone du DRS de la Red Bull. Après quatre tours au suspense haletant, le Monégasque termine, sous le drapeau à damier, à une demi-seconde de Max Verstappen.

Interrogé sur les clés de son succès, notamment en fin de course, Verstappen a répondu simplement répondu : "Les tours de qualification !"

"C'était difficile. Je ne me sentais pas vraiment à l’aise avec les pneus médiums [utilisés dans le premier relais de la course]. À chaque fois que je me rapprochais d’une monoplace, je détruisais mes pneus. C'était un peu frustrant de rester assis là et d'attendre le bon tour pour rentrer aux stands afin de pouvoir passer aux autres pneus durs."

Max Verstappen a profité du passage aux pneus durs

L’accident de Nicholas Latifi au 17eme tour a forcé les quatre voitures de tête à s'arrêter. Le Batave a pu chausser un train de pneus qui lui convenait mieux, les gommes dures.

"Dès que nous sommes passés aux pneus durs, j'ai eu un bien meilleur feeling ", a ajouté Verstappen. " J'ai donc essayé de rester proche de Charles, il fallait que l’écart entre lui et moi reste le même."

Le duel Verstappen-Leclerc au Grand Prix d'Arabie saoudite

Max Verstappen savait qu'il pouvait gagner s’il gérait bien la relance de la course, après la période de voiture de sécurité. Pour rappel, l’immobilisation des monoplaces de Ricciardo et d’Alonso à l’entrée de la voie des stands a contraint Edouardo Freitas (directeur de la course) à mettre en place un régime de VSC.

"Il semble que nous ayons eu de bons premiers tours après la relance", a déclaré Verstappen. "J’avais un bon feeling avec la voiture et les pneus tenaient encore assez bien le rythme, malgré la vitesse à laquelle nous allions. J'ai ensuite eu quelques bonnes opportunités pour prendre la tête de la course."

A six tours du drapeau à damier, nous avons pu assister à une scène incroyable, ou aucun des deux pilotes ne voulaient franchir en premier la ligne de détection du DRS.

"Mais Charles l'a vraiment joué finement dans le dernier virage, donc ce n'était pas facile pour moi de le dépasser. J'ai dû batailler pour de nouveau tenter ma chance. Finalement, j'ai réussi et je l’ai dépassé dans la ligne droite."

Leclerc : "Je suis déçu mais j'ai adoré, ça devrait toujours être comme ça !"Lire plus

"Mais une fois en tête de la course, j'ai dû faire quatre tours de qualification pour rester devant Charles, car il était constamment dans la zone du DRS. Ces derniers tours étaient vraiment compliqués !"

L'incroyable bataille entre Leclerc et Verstappen lors du Grand Prix d'Arabie saoudite

Ontdek het op Google Play