Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Course - Verstappen s'impose au terme d'un nouveau duel avec Leclerc

Course - Verstappen s'impose au terme d'un nouveau duel avec Leclerc

Actualités F1

Course - Verstappen s'impose au terme d'un nouveau duel avec Leclerc

Course - Verstappen s'impose au terme d'un nouveau duel avec Leclerc

Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Arabie Saoudite, deuxième manche du Championnat du monde 2022 de Formule 1. Charles Leclerc (Ferrari) a échoué à 0,5 seconde à peine ; Sainz a complété le podium.

Il n'y a que 18 voitures au départ de la course après le forfait de Mick Schumacher suite à son accident en qualifications et celui de Yuki Tsunoda, qui s'est arrêté dans son tour de mise en grille (problème moteur).

Tout le monde s'élance en pneus mediums sauf Magnussen, Hamilton et Hülkenberg qui prennent le départ chaussés des gommes dures.

Voici le résumé de la course.

Le départ

À l'extinction des feux, Sergio Perez conserve l'avantage sur Charles Leclerc tandis que Max Verstappen prend l'avantage sur l'autre Ferrari, celle de Carlos Sainz. Derrière, tout se passe bien, hormis pour Zhou et son embrayage. Le Chinois se retrouve dernier puis reprend l'avantage sur Latifi.

Au cinquième tour s'engage une belle bataille entre Esteban Ocon et Fernando Alonso pour la 6e place. Les deux pilotes Alpine se rendent coup pour coup durant plusieurs tours ! À l'avantage de l'Espagnol, au moment où Alpine demande à Ocon de garder sa position.

Le crash de Latifi change la donne

Stroll et Albon sont les premiers à s'arrêter au 14e tour, tandis qu'Hamilton a entamé sa folle remontée et retrouve les points en 10e position. Leader, Perez est le premier à s'arrêter et chausse des pneus durs ; il ressort derrière la Mercedes de Russell.

Pas de chance pour Perez : juste après, Latifi perd le contrôle de sa Williams et s'encastre dans le mur. La voiture de sécurité intervient, de nombreux arrêts ont lieu et Leclerc s'empare de la tête de la course devant Verstappen.

La course reprend ses droits au 21e tour, à l'avantage de Sainz qui prend la 3e place à Perez. Le Mexicain avait gêné le pilote Ferrari à la sortie des stands et a volontairement rendu sa place.

Remonté 7e sans s'être arrêté, Hamilton s'engage dans un combat avec la Haas de Magnussen qu'il passe au deuxième essai.

Des abandons en cascade

Au 36e tour des 50 tours à disputer, l'Alpine d'Alonso est au ralenti, tandis que la McLaren de Ricciardo s'arrête en piste !

Dans le même temps, c'est aussi terminé pour Bottas, rentré directement au stand. Alonso et Ricciardo se trouvent à l'arrêt à l'entrée de la pitlane, fermée quelques instants plus tard. Le régime de VSC est de mise, Magnussen a pu s'arrêter mais pas Hamilton, victime de la situation.

Le duel Leclerc - Verstappen

La course reprend au 41e tour et Verstappen met immédiatement la pression sur la Ferrari de Leclerc !

Verstappen passe une première fois à la fin du 42e tour mais Leclerc reprend l'avantage dans la ligne droite grâce au DRS. Au tour suivant, Leclerc adopte la même stratégie mais Verstappen ne veut pas passer avant la zone DRS et freine sec. Leclerc reprend alors un avantage de quelques mètres.

Verstappen passe finalement au 47e tour et prend immédiatement quelques mètres d'avance. Le Champion du monde en titre conserve son avance et remporte le Grand Prix d'Arabie Saoudite devant les deux Ferrari de Leclerc et Sainz. Perez et Russell complètent le top 5, devant Ocon, Norris, Gasly, Magnussen et Hamilton.

Ontdek het op Google Play