Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hulkenberg : Ce sera la course la plus difficile de ma carrière

Hulkenberg : Ce sera la course la plus difficile de ma carrière

Actualités F1

Hulkenberg : Ce sera la course la plus difficile de ma carrière

Hulkenberg : Ce sera la course la plus difficile de ma carrière

Nico Hülkenberg s'apprête à prendre le départ du Grand Prix d’Arabie saoudite, l'un des circuits les plus difficiles du calendrier. Le remplaçant de Sebastian Vettel s'attend à ce que la course de Djeddah soit "la plus difficile de sa carrière en Formule 1".

L’Allemand s’élancera ce dimanche à Djeddah depuis la dix-septième position et il espère faire une bonne course. Le pilote Aston Martin s'attend à un après-midi délicat, mais il est mieux préparé qu'à Bahreïn.

"Je connais mieux la monoplace et j’ai eu plus de temps de préparation. Mais ce circuit est très différent. Il ne peut pas être comparé aux circuits sur lesquels j'ai déjà piloté. C'est à une vitesse tellement élevée pour un circuit urbain. Vous en êtes déconcerté, ce sera un énorme défi."

Le difficile Grand Prix d’Arabie saoudite

Le pilote allemand met la conduite réelle en parallèle avec le travail sur un simulateur. Lui qui devra probablement rendre le volant à Sebastian Vettel pour le Grand Prix d’Australie, prévu le week-end du huit au dix avril prochains.

"Pour être honnête, ce n'est pas comparable. Dans le simulateur, vous n'avez pas la même vitesse et les mêmes sensations. En réalité, c'est tellement plus intense. Je pense que la course va être incroyable. Ce sera probablement la course la plus difficile de ma carrière, surtout sur le plan physique. Ça va être assez exigeant. Je veux m'en sortir et aider l'équipe autant que je le peux", déclare l'Allemand.

Les risques du métier

Comme évoqué par d’autres pilotes, la sécurité du circuit est régulièrement critiquée. Max Verstappen a commenté samedi la dangerosité de la piste. Cependant, Nico Hülkenberg reste confiant et parle de "risques du métier".

Bottas et Verstappen remettent en question la philosophie du circuit de DjeddahLire plus

"C'est délicat, c’est un fait. Mais dangereux ? Je ne sais pas. Bien sûr, des choses peuvent se produire à grande vitesse. C'est le risque du métier, surtout sur un circuit comme celui-ci. Si vous ne vous sentez pas en sécurité, c'est à vous de prendre la décision de ne pas venir piloter sur ce type de circuits. C’est entre les mains du pilote", conclut-il.

Ontdek het op Google Play