Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Après avoir insulté Hamilton, un commissaire de piste a été exclu à Djeddah
WK2022
Ocon "certain" que Mick Schumacher reviendra en F1
Marko : Hamilton est à la "moitié du niveau" de Verstappen
Insolite : Bottas amorce sa transformation capillaire
Piastri évoque les différences de puissance entre Mercedes et Renault
Steiner : le moteur Ferrari 2023, "c'est de la bombe"
Webber : l'arrivée de Hülkenberg donne "une mauvaise image" des jeunes aspirants à la F1
Latifi évoque "sa pire saison en F1"
Horner répond à la folle rumeur de son passage chez Ferrari
Vettel révèle avoir des plans "ennuyeux" pour sa retraite
Alonso : Le potentiel et le talent chez Aston Martin sont exceptionnels
Wolff a vu sa peur devenir réalité en 2022 : "Nous avons commis une grave erreur"
Häkkinen : Verstappen ne dominera plus en 2023, il y aura des surprises !
Un milliardaire de Hong Kong veut rejoindre la F1 avec une nouvelle équipe : "Je comprends la réticence"
Les meilleurs films et documentaires de sport automobile de tous les temps
Après avoir insulté Hamilton, un commissaire de piste a été exclu à Djeddah

Après avoir insulté Hamilton, un commissaire de piste a été exclu à Djeddah

Actualités F1

Après avoir insulté Hamilton, un commissaire de piste a été exclu à Djeddah

Après avoir insulté Hamilton, un commissaire de piste a été exclu à Djeddah

Un commissaire de piste a été exclu du Grand Prix d'Arabie Saoudite après des tweets haineux à l'encontre de Lewis Hamilton.

Vendredi, un commissaire de piste du Grand Prix se déroulant à Djeddah a été exclu de l'événement après avoir déversé sa haine à l'encontre du pilote Mercedes.

En réponse à une photo de Lewis Hamilton, il avait souhaité au septuple Champion du monde un accident aussi grave que celui qu'avait connu Romain Grosjean à Bahreïn en 2020.

"J'espère qu'il aura un accident comme celui de Romain à Sakhir", avait-il tweeté.

Certains ont constaté que le même homme avait déjà insulté Hamilton auparavant, le comparant à un animal.

Voici pourquoi les pilotes ont décidé de poursuivre le week-end après l'attentatLire plus

Le caractère inacceptable de ces propos en provenance d'un individu en charge de la sécurité des pilotes n'est pas resté sans conséquences.

Les organisateurs du Grand Prix et la FIA ont ainsi décidé de commun accord d'écarter le commissaire de piste de son poste.

Voilà qui n'améliorera pas la réputation des commissaires de piste de Djeddah, par ailleurs auteurs de plusieurs actes inquiétants et dangereux en piste lors du crash de Mick Schumacher ce samedi en qualifications.

Ontdek het op Google Play