Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Les patrons d'équipes soutiennent la F1 : "Ne pas se laisser intimider par le terrorisme"

Les patrons d'équipes soutiennent la F1 : "Ne pas se laisser intimider par le terrorisme"

Actualités F1

Les patrons d'équipes soutiennent la F1 : "Ne pas se laisser intimider par le terrorisme"

Les patrons d'équipes soutiennent la F1 : "Ne pas se laisser intimider par le terrorisme"

"La F1 ne doit pas être victime d'intimidation". Tels sont les propos forts tenus par le directeur de l'équipe Red Bull, Christian Horner.

Depuis l'attaque terroriste revendiquée par le groupe rebelle houti du Yémen sur les installations pétrolières d'Aramco vendredi, à seulement 11 km du Djeddah Corniche Circuit, l'ensemble des acteurs liés au second Grand Prix du championnat nagent en eaux troubles.

La réunion des pilotes a tourné à la discussion générale vendredi soir, directeurs d'équipes et dirigeants de la Formule 1 s'invitant aux négociations. Finalement, le PDG de la discipline, Stefano Domenicali et le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, sont parvenus à convaincre les acteurs principaux de poursuivre et de maintenir la tenue de l'événement.

La F1 révèle les raisons pour lesquelles le GP d'Arabie saoudite se poursuitLire plus

Ce samedi matin, la F1 et le GPDA, l'association des pilotes, ont toutes deux confirmé que la suite du week-end se déroulerait comme prévu pour toutes les séances et catégories programmées.

Les patrons d'équipes ont rapidement soutenu la prise de position de la F1, ce que confirme le directeur de l'écurie Red Bull.

"Je pense que le sport doit être solidaire, tous ensemble", a déclaré Christian Horner. "Aucun acte de terrorisme ne peut être toléré et la Formule 1 ne doit pas se laisser intimider. Cette situation n'est pas acceptable."

"La F1 et la FIA se préoccupent de la situation et nous avons reçu les garanties nécessaires de la part des organisateurs et des autorités saoudiennes. Nous pouvons courir en toute sécurité."

Wolff : Djeddah est probablement l'endroit le plus sûr d'Arabie saoudite en ce momentLire plus

Même son de cloche du côté des autres directeurs. Chez Mercedes, Toto Wolff avait déclaré plus tôt que le circuit de Djeddah était "probablement l'endroit le plus sûr d'Arabie Saoudite" à l'heure actuelle.

Chez McLaren, Andreas Seidl s'appuie également sur les informations dont il dispose.

"La situation était très préoccupante ce vendredi, nous voulions dialoguer afin de comprendre de quelles informations ils [F1 et FIA] disposaient."

"Stefano Domenicali nous a assuré que les autorités ont enquêté et qu’il n’y a aucun problème de sécurité avec la poursuite de l’événement. Nous nous appuyons donc sur ces informations et c’est pourquoi nous sommes revenus dans le paddock."

"On nous a assuré que les nombreuses attaques de ces derniers temps dans le pays visaient des zones inhabitées ou des installations", a complété Jost Capito, directeur de l'écurie Williams.

"Tous les ministres saoudiens sont ici et s’ils n’étaient pas en lieu sûr, ils seraient certainement les premiers à partir..."

Ontdek het op Google Play