Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff : Djeddah est probablement l'endroit le plus sûr d'Arabie saoudite en ce moment

Wolff : Djeddah est probablement l'endroit le plus sûr d'Arabie saoudite en ce moment

Actualités F1

Wolff : Djeddah est probablement l'endroit le plus sûr d'Arabie saoudite en ce moment

Wolff : Djeddah est probablement l'endroit le plus sûr d'Arabie saoudite en ce moment

Le patron de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, a affirmé que le Djeddah Corniche Circuit était "l'endroit le plus sûr" d'Arabie saoudite à l'heure actuelle, après qu'une attaque terroriste contre une usine d'Aramco a eu lieu vendredi à moins de 15 km du paddock.

La F1 a pour l'instant maintenu le Grand Prix d'Arabie saoudite, malgré la tenue des seconds essais libres avec des flammes en arrière-plan vendredi. Il a été confirmé plus tard que l'explosion avait été causée par une attaque à la roquette revendiquée par des rebelles yéménites, les Houthis.

La F1 et la FIA ont rencontré les équipes et les pilotes avant la deuxième séance d'essais et après les essais afin de leur fournir toutes les informations disponibles et discuter de l'opportunité de poursuivre le week-end à Djeddah. La conclusion fu que le week-end se poursuivra comme prévu.

Wolff se sent en sécurité

"C'était une bonne réunion", a déclaré Wolff aux médias présents après avoir quitté la réunion nocturne. "Nous, les patrons d'équipe, avons été assurés que nous sommes en sécurité ici."

"C'est probablement l'endroit le plus sûr où vous puissiez être en Arabie saoudite en ce moment et c'est pourquoi nous courons."

Lorsqu'on lui a demandé si la décision de poursuivre le week-end avait été unanime, Wolff a laissé entendre : "Entre les directeurs d'équipe, oui."

Les informations qui nous parviennent du paddock de Djeddah confirment que les pilotes étaient, pour certains, loin d'être d'accord avec leur patrons. Il est même rapporté que des pressions auraient été exercées sur les pilotes.

Wolff évoque une "véritable discussion"

A notre journaliste GPFans Ian Parkes, le directeur de l'équipe Mercedes a expliqué qu'il s'agissait d'une véritable discussion. Selon l'Autrichien, il y avait "de nombreuses opinions divergentes" quant à savoir si le week-end de course à Djeddah devait ou non se poursuivre.

Ontdek het op Google Play