Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Les pilotes Ferrari critiques au sujet des modifications apportées à Djeddah

Les pilotes Ferrari critiques au sujet des modifications apportées à Djeddah

Actualités F1

Les pilotes Ferrari critiques au sujet des modifications apportées à Djeddah

Les pilotes Ferrari critiques au sujet des modifications apportées à Djeddah

Le circuit de Djeddah a fait l'objet de plusieurs modifications durant la trêve hivernale, afin d'améliorer la sécurité et le spectacle en piste.

La deuxième édition du GP d'Arabie saoudite est sur le point de débuter ce vendredi avec la tenue des deux premières séances d'essais libres, moins de quatre mois après la première épreuve organisée sur le tracé de Djeddah.

Des modifications annoncées pour le circuit de DjeddahLire plus

En décembre dernier, le circuit saoudien avait été l'objet de critiques quant à son niveau de sécurité, de nombreux accidents ayant alors émaillé le weekend du fait de la proximité des murs et du manque de visibilité dans certains virages. Des éléments d'autant plus préoccupants sur le tracé urbain le plus rapide du calendrier, avec une moyenne de près de 253 km/h atteinte l'an dernier.

Le Président du GPDA (Grand Prix Drivers' Association), George Russell, avait d'ailleurs expliqué que "la piste est perfectible, tant au niveau de la sécurité que de la compétition qu'elle procure".

Suite à cela, plusieurs changements ont été apportés durant l'hiver, avec notamment des barrières repoussées de 1,5m à l'extérieur de plusieurs virages, et dont la surface est désormais composée d'une matière moins rigide que par le passé, ce qui va permettre aux pilotes de frôler plus aisément les protections sans courir le risque d'un contact qui pourrait bien s'avérer rédhibitoire.

La piste est perfectible, tant au niveau de la sécurité que de la compétition qu'elle procureGeorge Russell

Des progrès insuffisants selon Sainz et Leclerc

Autant de supposées améliorations qui ne sont pas du goût des pilotes Ferrari, sceptiques à leur sujet : "J'en ai parlé avec Charles, on s'est dit qu'en fait ils n'ont fait que reculer le mur, mais la trajectoire sera toujours aussi proche de celui-ci", souligne Carlos Sainz. "Cela signifie que notre visibilité ne va pas être améliorée. Pour moi, cela montre que nous devons avoir une relation plus étroite avec la FIA, car nous nous attendions à ce que tout cela aille dans la bonne direction. Selon moi ce n'est pas mieux. C'est une amélioration microscopique."

Leclerc espère pouvoir se battre toute la saison avec VerstappenLire plus

Son coéquipier Charles Leclerc se veut quant à lui moins tranchant, mais admet être déçu par la faible ampleur des modifications réalisées : "Cela va dans la bonne direction, mais je ne pense pas que cela soit suffisant, en particulier dans la dernière partie de la piste de ce que j'ai pu voir", estime le Monégasque. "Je ne pense pas que cela sera significatif au point de changer complètement la situation. Je ne vois pas ces changements faire une grande différence par rapport au scénario de l'an dernier."

En décembre 2021, les Ferrari avaient terminé la première édition du GP d'Arabie saoudite aux septième et huitième places, Leclerc devançant Sainz à l'arrivée. Mais avec un doublé la semaine dernière en ouverture du championnat 2022, nul doute que les deux hommes auront de bien plus hautes prétentions ce weekend.

Ontdek het op Google Play