Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pour Magnussen, le plus dur sera de confirmer à Djeddah

Pour Magnussen, le plus dur sera de confirmer à Djeddah

Actualités F1

Pour Magnussen, le plus dur sera de confirmer à Djeddah

Pour Magnussen, le plus dur sera de confirmer à Djeddah

Le pilote danois a brillé pour son retour en F1 la semaine dernière à Bahreïn. Mais les circonstances lui seront bien moins favorables ce weekend, et pourraient l'empêcher de réaliser une performance du même acabit.

Kevin Magnussen a sans conteste été l'une des bonnes surprises lors de la manche inaugurale à Bahreïn. Remplaçant de dernière minute de Nikita Mazepin, dont le contrat avec l'équipe Haas a été dénoncé suite à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le Scandinave a dans un premier temps fait forte impression lors des essais hivernaux qui s'étaient déroulés sur le circuit de Shakir, avant de confirmer lors du GP disputé sur ce même circuit.

Haas : Nous serons compétitifs cette annéeLire plus

Septième en qualifications puis cinquième en course, le Danois a tout bonnement permis à l'équipe américaine de faire son retour dans les points pour la première fois depuis 2020 et le GP de l'Eifel où Romain Grosjean avait inscrit deux unités suite à sa neuvième place.

Haas avantagé par un "délit d'initié" à Bahreïn

Malgré son départ de saison en fanfare, il sera néanmoins difficile pour Magnussen d'enchaîner sur une nouvelle bonne performance ce weekend en Arabie saoudite, et ce pour au moins deux raisons : tout d'abord, Haas avait été avantagé à Bahreïn en bénéficiant d'un temps de roulage supplémentaire lors des deux dernières journées d'essais qui avaient précédé le GP, ce dans des conditions très similaires à celles rencontrées lors du weekend de course.

Cela avait ainsi permis à Magnussen et Mick Schumacher de mieux appréhender l'évolution de la piste que ce soit en qualifications ou lors de l'épreuve, et ainsi de se montrer plus efficaces que leurs adversaires le jour J. "La principale différence que je vois c'est que je ne connais pas du tout cette piste", explique ainsi le Danois. "A Bahreïn, j'avais pu bénéficier des essais qui avaient eu lieu la semaine précédente. Je connaissais par exemple très bien la dégradation des pneus qu'il allait y avoir grâce aux tests. Mais ici c'est véritablement un saut dans l'inconnu, et donc la pression va être plus grande car je ne vais pas devoir gâcher le moindre relai. Si je me loupe sur l'un d'entre eux, alors je vais le payer cher dans ma compréhension de la course. Je vais avoir plus de pression cette fois-ci. Mais ça me va, je vais m'y accommoder."

La principale différence que je vois, c'est que cette fois-ci je ne connais pas du tout la pisteKevin Magnussen

Un circuit totalement inconnu pour Magnussen

Second paramètre et non des moindres qui pourrait handicaper le pilote Haas : celui-ci n'a jamais roulé à Djeddah, et découvrira le tracé saoudien lors des essais libres, à défaut d'avoir pu faire du simulateur pour s'entraîner sur cette piste en amont du GP. Mais il ne faut pas oublier cependant que la nouvelle réglementation a remis les pilotes sur un pied d'égalité cette saison, et que de nombreux changements ont été apportés au circuit de Djeddah dans l'idée de rendre ce dernier encore plus rapide qu'en 2021, et qui seront découverts au dernier moment par tout le plateau.

Son résultat à Bahreïn a ravivé l'appétit de SchumacherLire plus

Il n'est donc pas à exclure que Magnussen puisse tout de même tirer son épingle du jeu ce weekend, ce qui serait de nature à renforcer encore un peu plus son assurance en ce début de saison : "Cela me permettrait d'avoir encore plus de confiance, pour la simple et bonne raison que je ne connais pas cette piste", confirme-t-il. "Ça n'a pas l'air d'être une piste facile. C'est l'un des tracés où vous souhaitez accumuler le plus de tours possibles. Je vais essayer de limiter les dégâts lors des qualifications, avant de me donner à fond en course. Est-ce que la voiture sera aussi bonne qu'à Bahreïn ? L'avenir nous le dira."

Ontdek het op Google Play