Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Le rythme de Norris en qualifs, une bonne image actuel du niveau de McLaren selon Ricciardo
WK2022
Wolff sur les difficultés rencontrées par Mercedes en 2022 - "Un mal nécessaire"
Hamilton exige une "véritable étude" concernant l'absence des femmes en F1
Steiner va publier un livre sur les coulisses de la F1 - "Surviving to Drive"
Sargeant dévoile le numéro avec lequel il roulera en F1
Hülkenberg livre son verdict sur les différences entre Aston Martin et Haas
Horner demande à Red Bull de ne pas se reposer sur ses lauriers en 2023
Wolff explique toute l'étendue du déficit de Mercedes en 2022
Norris souligne la réalisation "exceptionnelle" de McLaren
Un milliardaire hongkongais veut entrer en F1
Les numéros des pilotes confirmés pour la saison 2023
Mike Krack : Aston Martin doit passer un cap en 2023
Mercedes rend un vibrant hommage à Niki Lauda
Ricciardo sera présent sur "une douzaine de courses au maximum" avec Red Bull en 2023
Charles Leclerc à Binotto : "Merci pour tout, Mattia"
Le rythme de Norris en qualifs, une bonne image actuel du niveau de McLaren selon Ricciardo

Le rythme de Norris en qualifs, une bonne image actuel du niveau de McLaren selon Ricciardo

Actualités F1

Le rythme de Norris en qualifs, une bonne image actuel du niveau de McLaren selon Ricciardo

Le rythme de Norris en qualifs, une bonne image actuel du niveau de McLaren selon Ricciardo

Pour le pilote australien, le rythme affiché en qualifications par son coéquipier constitue une bonne représentation du niveau actuel de McLaren, auteur d'un premier GP particulièrement difficile à Bahreïn.

Lando Norris a signé la 13e place sur la grille de départ du GP de Bahreïn, en ouverture du championnat 2022 de F1. Si le Britannique a pu s'avérer déçu par ce résultat, lui qui visait une place dans le top 10 en qualifications, Daniel Ricciardo a quant à lui connu bien pire, avec une séance à oublier sur le circuit de Shakir, avec une bien piètre 18e place.

GP d'Arabie Saoudite : tout ce qu'il faut savoir !Lire plus

Seuls Aston Martin et Williams ont vu leurs deux voitures boucler les qualifications derrière Norris, alors que les sept autres équipes ont réussi à placer au moins une de leurs monoplaces en Q3.

"Je dois prendre Lando comme une référence, ce qu'il était déjà l'an passé", explique Ricciardo. "J'ai vu son tour en Q2, il n'a pas pu faire mieux que 13e mais le tour en lui-même était vraiment bon. Je pense que, au moins sur cette piste, ce résultat est une bonne indication de notre rythme actuel."

Ricciardo handicapé par son absence lors des tests

Le différentiel de compétitivité constaté entre Norris et Ricciardo à Bahreïn peut en partie s'expliquer par l'absence du pilote australien, malade, lors des deux dernières journées de tests sur le circuit de Shakir une semaine plus tôt : "Si j'avais participé aux derniers essais hivernaux, j'espère que j'aurais pu atteindre le même niveau, mais cela n'enlève rien à son tour", reprend celui qui a achevé la première manche à la 14e place.

Norris a pour sa part terminé juste derrière lui, au 15e rang. Autant dire que les troupes de Woking ont fini loin de la zone des points, qu'il sera d'ailleurs difficile à atteindre dans un proche avenir selon Ricciardo, notamment lors de la deuxième manche en Arabie saoudite : "Peut-être que lorsqu'on se rendra sur une autre piste la voiture regagnera soudainement des couleurs, mais une arrivée dans les points ne fait pas partie des plans pour ce weekend."

Une arrivée dans les points ne fait pas partie des plans pour ce weekendDaniel Ricciardo

Il est vrai que McLaren avait connu des essais intéressants à Barcelone fin février, signe que tout n'est sans doute pas à jeter en ce qui concerne la MCL36.

Ontdek het op Google Play