Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso : Des voitures plus lourdes, conséquence de l'accident de Grosjean

Alonso : Des voitures plus lourdes, conséquence de l'accident de Grosjean

Actualités F1

Alonso : Des voitures plus lourdes, conséquence de l'accident de Grosjean

Alonso : Des voitures plus lourdes, conséquence de l'accident de Grosjean

Fernando Alonso a identifié l'accident de Romain Grosjean à Bahreïn il y a deux ans comme l'une des raisons pour lesquelles les voitures de cette saison sont beaucoup plus lourdes.

Les nouvelles voitures pèsent 60 kilos de plus que les saisons précédentes. En effet, suite à une révision du règlement technique, la carrosserie des Formule 1 a été revue.

Red Bull a trouvé la cause de son double abandon à BahreïnLire plus

Selon Fernando Alonso, les voitures donnent une impression de "ralenti" à la télévision, car elles sont plus lourdes. Cependant, le pilote Alpine salue les avancées en matière de sécurité après l’effroyable accident de Romain Grosjean.

"Les voitures sont plus lourdes de 60 kilos, donc surtout au départ quand on est chargé en essence, tout aura l'impression d'être au ralenti, peut-être aussi à la télévision ", a déclaré l'Espagnol.

"Nous avons fait une démonstration avec la R25 à Abou Dhabi il y a trois ans et cette voiture est 200 kilos plus légère. À la télévision, elle semblait très réactive et très précise. Je pense que plus les voitures sont lourdes, moins on ressent la vitesse à la télévision. Mais en même temps, on s’y sent bien plus en sécurité. La zone du cockpit a été renforcée après l'accident de Romain Grosjean, ici à Bahreïn."

La refonte du règlement technique a également entraîné des changements dans le carburant utilisé par les F1 cette année, avec l'obligation d'utiliser 10 % d'éthanol. Alonso pense qu'il ne faudra pas longtemps aux pilotes et aux fans pour se familiariser avec les nouvelles machines.

"Les moteurs sont un peu plus écologiques avec ce carburant. C'est la même chose pour tout le monde et je pense que c'est juste une question d'habitude", a ajouté l'Espagnol.

"Peut-être qu'après huit ou neuf mois, vous ne vous souviendrez plus de la dernière génération de voitures", a-t-il conclu.

Pour rappel, Romain Grosjean avait réussi à s’extraire de sa monoplace en flamme lors du Grand Prix de Bahreïn 2020. Après s’être accroché avec Daniil Kvyat, le pilote français était venu percuter à très haute vitesse le rail à la sortie du deuxième virage. La puissance de l’impact avait coupé sa Haas en deux, alors que la cellule de survie était venue se bloquer, en feu, dans le rail. Après 28 secondes d’attente, Romain Grosjean avait réussi à sortir vivant des flammes dégagées par sa monoplace.

L'accident de Romain Grosjean au Grand Prix de Bahreïn 2020

Ontdek het op Google Play