Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Drive to Survive : La F1 veut parler à Netflix et aux pilotes

Drive to Survive : La F1 veut parler à Netflix et aux pilotes

Actualités F1

Drive to Survive : La F1 veut parler à Netflix et aux pilotes

Drive to Survive : La F1 veut parler à Netflix et aux pilotes

Stéfano Dominicali a déclaré que la F1 allait discuter avec Netflix au sujet de la série à succès "Drive to Survive". Certaines voix se sont récemment fait entendre, mettant en avant le fait que la série créait de fausses rivalités entre les pilotes.

La quatrième saison de Drive to Survive est sortie le 11 mars dernier sur la plateforme américaine Netflix. Selon cette même plateforme, la saison quatre aurait extrêmement bien démarré, preuve de son succès depuis maintenant quatre ans.

Si l’on peut reconnaître à la série d’avoir donné un coup de jeune à l’image de la Formule 1, en particulier aux États-Unis, Drive to Survive a également été critiqué pour avoir manipulé des séquences.

Max Verstappen, champion du monde en titre et pilote de l’écurie Red Bull, a refusé de participer à la dernière série. Le Hollandais avait même déclaré que l'émission avait "truqué quelques rivalités qui n'existent pas vraiment".

Norris : Netflix en fait parfois trop avec Drive to SurviveLire plus

Lando Norris, lui aussi a également souligné les problèmes liés à certains aspects de l'émission. Sa rivalité et parfois les moments de blanc, ou de tension, dans ses relations avec son coéquipier Daniel Ricciardo, ne reflètent pas la réalité.

Stefano Domenicali, le PDG de la F1, insiste sur le fait que l'émission est bénéfique pour le sport, mais pense également qu'un dialogue est nécessaire pour s'assurer que Netflix et les pilotes soient satisfaits.

"Il ne fait aucun doute que le projet Netflix a eu un effet très positif sur la Formule 1", a déclaré Domenicali à Motorsport.com

"Afin de déclencher l'intérêt d'un nouveau public, un ton a été utilisé qui, d'une certaine manière, s'est concentré sur la dramatisation de l'histoire. Nous en avons parlé ce week-end [à Bahreïn] lors d'une réunion avec les équipes également."

"Un pilote (Max Verstappen) qui refuse de participer, parce qu'il estime qu'il n'est pas représenté de la bonne manière, n'est pas constructif. Un dialogue est donc nécessaire pour comprendre comment il peut être inclus dans un format qu'il estime correct."

Sainz : Netflix "va trop loin" avec Drive to SurviveLire plus

"Nous allons également parler à Netflix, car il est nécessaire que l'histoire ne s'éloigne pas de la réalité, sinon elle ne correspond plus. C'est un sujet que nous aborderons ensemble avec les pilotes. Nous devons nous assurer qu'un projet qui a suscité une traction aussi exceptionnelle dispose d'un langage qui continue à séduire, mais sans dénaturer l'image et le sens du sport que nous côtoyons tous les jours."

Drive to Survive a été salué pour sa capacité à offrir un aperçu de la personnalité des pilotes et à permettre aux téléspectateurs de s'identifier au sport et aux personnages de la grille.

Domenicali ouvre la voie à 30 Grand Prix par saisonLire plus

La F1 a enregistré une augmentation de 40 % des audiences télévisées américaines pour la saison 2021. De plus, le pays pourrait accueillir dans les prochaines années pas moins de trois courses sur son territoire.

Ontdek het op Google Play