Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sainz déçu de sa performance malgré le doublé Ferrari
WK2022
Vasseur se moque d'Horner après avoir touché un bonus de 10 millions de dollars
Horner et Seidl auraient été approchés par la Scuderia Ferrari en 2021
Hamilton demande au GPDA de responsabiliser le monde de la F1
Ricciardo revient sur l'attrait de Red Bull après avoir discuté avec Mercedes
La F1 n'exclut pas d'organiser une course sprint lors de chaque Grand Prix
Galerie : Découvrez la nouvelle usine d'Aston Martin
Newey se méfie de la concurrence en 2023
Pourquoi le départ de Binotto risque de mettre à mal Ferrari ?
Russell confie avoir beaucoup appris lors de son passage chez Williams
Binotto quitte officiellement la Scuderia Ferrari
Red Bull avait une cible dans le dos en 2022 - Horner
Brawn prend sa retraite et regardera la F1 depuis son canapé
Hill pense savoir pourquoi Haas a libéré Schumacher de son contrat
Steiner casse internet en faisant un coup de pub pour Haas
Sainz déçu de sa performance malgré le doublé Ferrari

Sainz déçu de sa performance malgré le doublé Ferrari

Actualités F1

Sainz déçu de sa performance malgré le doublé Ferrari

Sainz déçu de sa performance malgré le doublé Ferrari

Malgré un résultat probant à Bahreïn, le pilote espagnol s'est avoué déçu de son niveau de compétitivité ce weekend.

Comme pressenti lors des essais hivernaux, Ferrari s'est montré intraitable lors de la première manche de la saison, réalisant la pole-position par l'intermédiaire de Charles Leclerc avant de signer un fantastique doublé en course. Une première depuis le GP de Singapour 2019 et un succès de Sebastian Vettel devant Leclerc.

Cette fois-ci, c'est Carlos Sainz qui a endossé le rôle du dauphin, le pilote espagnol qui court encore après sa première victoire en F1. Mais si son résultat à Shakir pourrait être considéré comme un parfait tremplin pour cette saison 2022 où Ferrari fait désormais résolument partie des favoris, l'Ibère ne voit pas les choses sous cet angle, estimant avoir terriblement souffert de la comparaison vis-à-vis de son voisin de garage : "Lors des FP1, des FP2 et des FP3 j'étais très loin derrière, le plus loin que je n'avais jamais été depuis que je suis chez Ferrari", explique-t-il, oubliant de mentionner qu'il a tout de même figuré dans le top 5 à l'issue de chacune des séances. "Et c'est pour ça que même avec le doublé que nous avons réalisé, je ne peux pas dire que je suis complètement content de ce weekend."

Même avec le doublé que nous avons réalisé, je ne peux pas dire que je suis complètement content de ce weekendCarlos Sainz

Son weekend le plus difficile chez Ferrari selon Sainz

Il est vrai que même s'il n'a jamais départi du top 5 durant le weekend, Sainz a évolué entre trois dixièmes et une demi-seconde par rapport au haut du classement. "En tant que pilote Ferrari cela a été le weekend le plus difficile auquel j'ai participé, et cela ne fait que montrer à quel point je dois me remettre la tête dans le guidon, bien comprendre la voiture, comprendre quels sont les domaines où Charles fait la différence au niveau de son pilotage et la façon dont il approche les virages et dont il gère les gommes en course."

Sainz sur le point d'être prolongé chez FerrariLire plus

"J'ai besoin de progresser si je veux me battre pour la victoire, et je vais remettre la tête dans le guidon et tenter de progresser à Djeddah. Est-ce que je peux progresser d'un weekend à l'autre ? Je pense que je peux le faire, oui. Est-ce que je peux combler totalement l'écart ? C'est une bonne question. J'espère que oui, en tout cas je vais travailler dur pour cela. Je n'ai pas piloté la voiture de la manière dont elle doit être pilotée, en tout cas compte tenu des réglages que nous avons présentement avec celle-ci. Il est clair que Charles a fait un meilleur boulot, et il a été plus rapide tout le weekend. Je pense que le seul moment où j'ai eu un niveau correct fut en Q2 et en Q3, où j'ai vraiment réussi à enchaîner quelques bons chronos. Mais concernant le reste du weekend j'étais environ trois dixièmes de seconde en retrait, que ce soit lors des essais libres que lors de la course. C'est un retard que je n'avais jamais vu l'an dernier. Je n'avais jamais accusé trois dixièmes de débours, c'est tout nouveau pour moi."

Le pilote espagnol aura néanmoins l'occasion de se rattraper dès ce weekend en Arabie saoudite, dans le cadre de la deuxième manche de la saison : "Je dois donc remettre le couteau entre les dents, trouver ces trois ou quatre dixièmes, et dès que ce sera le cas ajuster la voiture à mes goûts et à ma façon de piloter. Après cela je suis sûr que je serai en mesure de me battre de nouveau pour la victoire."

Ontdek het op Google Play