Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Zhou, un point capital pour faire taire les critiques

Zhou, un point capital pour faire taire les critiques

Actualités F1

Zhou, un point capital pour faire taire les critiques

Zhou, un point capital pour faire taire les critiques

Le pilote chinois a livré une prestation pour le moins convaincante en ouverture de championnat, avec le point de la dixième place à l'arrivée.

S'il est un pilote qui a fait taire les critiques d'emblée ce weekend, c'est bien Guenyu Zhou. Le premier pilote chinois à prendre part à une course de F1 a en effet été dépeint par certains depuis sa signature chez Alfa Romeo cet hiver comme un pilote payant.

Il est vrai que celui-ci a apporté avec lui plusieurs sponsors qui ont sans doute joué dans la décision de l'équipe italienne de l'engager pour la saison 2022, mais il serait trop réducteur de cataloguer le natif de Shanghai, qui rappelons-le sort de trois années passées en F2 dont la dernière bouclée à une convaincante troisième place au championnat, émaillée de quatre victoires – sans compter son engagement annexe dans le championnat d'Asie de F3, qu'il a du reste remporté.

Une première sortie prometteuse pour OconLire plus

"Quand j'ai signé mon contrat l'an dernier, les gens ont vu d'un mauvais œil mon arrivée en F1 cette saison", a rappelé Zhou suite à sa dixième place dimanche à Bahreïn, qui l'a fait entrer dans le cercle relativement restreint des rookies ayant scoré dès leur premier GP. "Mais selon moi, je pense que j'ai fait tout ce qu'il fallait pour avoir ce baquet en F1. Cette saison, je veux figurer en Q2 le plus souvent possible afin de leur faire fermer leurs bouches. Aujourd'hui je suis tout simplement soulagé, j'ai réussi à remonter de la 15e à la dixième place, mais dans les faits c'était comme remonter de la 20e à la dixième."

Je veux figurer en Q2 le plus souvent possible pour leur faire fermer leurs bouchesGuenyu Zhou

Un ticket en Q2 d'entrée suivi d'un premier point inscrit (bien aidé il est vrai par les abandons de dernière minute des deux Red Bull), voilà de quoi insuffler une bonne dose de confiance au Chinois, qui n'a pour autant pas eu la partie facile à Shakir après avoir réalisé un premier tour laborieux, notamment après avoir engagé par mégarde le système anti-calage de son Alfa Romeo dans le premier virage.

Meilleur résultat d'ensemble d'Alfa Romeo depuis 2019

Mais sa dixième place combinée à la sixième de son coéquipier Valtteri Bottas ont permis à son équipe de signer son meilleur résultat depuis plus de deux ans et le GP du Brésil 2019, où les Alfa Romeo de Kimi Räikkönen et d'Antonio Giovinazzi avaient terminé au pied du podium, respectivement aux quatrième et cinquième positions.

"Je pense que c'est la meilleure réponse que je pouvais apporter", reprend Zhou. "Je ne suis pas du genre à parler à tort et à travers, je vais simplement me concentrer sur mon travail. Je ne dirais pas que je suis ravi de mon résultat, je pense qu'ému serait un terme plus approprié pour résumer ma course."

"J'ai été tellement concentré lors de ma remontée à travers le peloton. A chaque fois qu'une manœuvre était possible j'ai tenté le coup, peu importe que ce soit dans le premier, le dernier, ou bien le quatrième virage. Je pense que c'était à chaque fois la bonne décision. Cette faim que j'avais au fond de moi s'est simplement révélée pleinement aujourd'hui. Décrocher ce point est tout bonnement incroyable."

A voir si Zhou parvient à engranger lors de la prochaine manche, qui doit se disputer dès ce weekend sur le circuit de Djeddah, en Arabie saoudite.

Ontdek het op Google Play