Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen : Nous devons analyser pas mal de choses avant Djeddah

Verstappen : Nous devons analyser pas mal de choses avant Djeddah

Actualités F1

Verstappen : Nous devons analyser pas mal de choses avant Djeddah

Verstappen : Nous devons analyser pas mal de choses avant Djeddah

Max Verstappen a affirmé avoir été très en colère lors du Grand Prix de Bahreïn. Le champion du monde en titre admet avoir reproché à son équipe un manque d'agressivité lors de la course.

Verstappen a abandonné à seulement trois tours de l’arrivée du Grand Prix de Bahreïn. Le pilote hollandais avait pourtant passé la grande majorité des 57 tours de la course en deuxième position, juste derrière Charles Leclerc, vainqueur de la course.

Après la deuxième série d'arrêts aux stands, Max Verstappen n’a pas retenu ses mots et a ouvertement critiqué les consignes qui lui avaient été données : "Cela fait deux fois que j'y vais doucement sur le tour de sortie et j'aurais pu être en tête. Je ne le referai plus jamais !"

Leclerc révèle la blague qui a provoqué une "crise cardiaque" chez Ferrari lors du dernier tourLire plus

La consigne qui avait été donnée au pilote batave, était de ne pas trop attaquer sur son tour de sortie des stands. Selon son ingénieur, ménager ses pneus lors de sa sortie des stands, lui permettrait d’aller doubler Charles Leclerc en fin de Grand Prix. Une stratégie qui va à l’encontre du style de pilotage du champion du monde 2021.

"Je ne me retiens pas. Je dis ce que je pense dans la voiture et j'étais mécontent de ce que nous faisions, de l'équilibre de la voiture ainsi que de la stratégie."

"Ce n'était pas dirigé contre Gianpiero Lambiase, mon ingénieur de course parce que j'ai une très bonne relation avec lui. Mais, bien sûr, il est le seul à qui je peux parler."

Après la première série d'arrêts aux stands, Verstappen et Leclerc se sont engagés dans une bataille acharnée. Les deux hommes se dépassant et se repassant l'un l'autre sur trois tours consécutifs. Des passes d’armes qui se sont mieux déroulées si l’on compare avec les Grand Prix d’Autriche et d’Angleterre en 2019.

À propos de sa fantastique bataille avec le pilote de la Ferrari, Verstappen a ajouté : "C'était bien de se battre et Charles est un bon pilote lui aussi, donc c'était bien amusant là-bas."

Red Bull sera de retour pour le Grand Prix d'Arabie Saoudite

"Nous devons analyser pas mal de choses avant Djeddah ", a conclu Max Verstappen

Red Bull aura peu de temps pour comprendre ce qui a conduit à l’abandon de ses deux pilotes à Bahreïn. La F1 a déjà pris la route afin de se rendre en Arabie Saoudite pour le second Grand Prix de la saison. Red Bull et Max Verstappen auront fort à faire pour rattraper le 26 – 0 infligé par Charles Leclerc sur la piste de Sakhir.

Ontdek het op Google Play