Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen évoque un "drame" pour Red Bull et critique la stratégie

Verstappen évoque un "drame" pour Red Bull et critique la stratégie

Actualités F1

Verstappen évoque un "drame" pour Red Bull et critique la stratégie

Verstappen évoque un "drame" pour Red Bull et critique la stratégie

La saison débute au plus mal pour le Champion du monde sortant, qui quitte Bahreïn avec un zéro pointé.

Au fur et à mesure de la course, la situation de Max Verstappen n'a fait qu'empirer : perdant dans son combat face à Charles Leclerc, le Néerlandais s'est trouvé totalement impuissant lorsque sa RB18 a rencontré des problèmes qui l'ont finalement mené à l'abandon.

Deuxième sur la grille de départ, Verstappen a donné du fil à retordre à Leclerc mais explique qu'avant de rencontrer des soucis mécaniques, il n'était déjà pas heureux du comportement de sa monoplace.

"Le combat a été difficile tout du long", a réagi le Néerlandais après la course. "Je n'ai jamais retrouvé l'équilibre que nous avions trouvé le vendredi. Je ne parvenais pas à gérer correctement l'équilibre de la voiture. Lorsque je tentais de corriger mes réglages, le problème semblait se déplacer ailleurs."

"Oui, c'était vraiment difficile de piloter comme cela, nous n'avions tout simplement pas d'équilibre."

Une stratégie critiquée... mais Verstappen a-t-il fait ce qu'il fallait ?

Outre les problèmes d'équilibre, il y a également eu des problèmes de freins. "Si je m'approchais trop près, les freins devenaient trop chauds", a-t-il expliqué avant de se montrer critiquer envers la stratégie de son équipe.

"Ce n'était pas top, nous allons devoir y réfléchir aussi. J'aurais pu prendre la tête à deux reprises mais on m'a dit à chaque fois de ne pas trop attaquer dans le tour de relance [après un arrêt]."

Leclerc ne pouvait pas mieux débuter : il réalise le 'hat trick' à Sakhir !Lire plus

"La prochaine fois, j'attaquerai plus, je ferai comme j'en ai envie."

Red Bull serait pourtant en droit de se demander si son pilote a fait tout ce qu'il fallait pour prendre la tête, puisqu'il a délibérément choisi de passer Leclerc au premier virage, laissant ainsi son adversaire profiter de la zone DRS qui suivait...

L'abandon dû à une arrivée d'essence défectueuse

Alors que la course semblait perdue, l'abandon de Gasly a provoqué l'intervention de la voiture de sécurité, redonnant ainsi des chances de victoires à Verstappen. Mais l'espoir fut de courte durée : la RB18 #1 rendait l'âme peu de temps après.

"Je pensais que la deuxième place n'était pas si mauvaise. Mais je me suis arrêté et quelque chose n'allait plus avec le volant. Il ne bougeait plus correctement, je devais mettre beaucoup de force pour obtenir un mouvement."

"Au restart, je me suis vraiment dit que la deuxième place devenait un excellent résultat. Mais j'ai ensuite rencontré un autre problème : l'essence n'arrivait plus au moteur, apparemment. C'était fini."

Zéro pointé

Après un autre souci rencontré par son équipier Sergio Perez, Red Bull repart de Bahreïn avec zéro unité au compteur.

"C'était vraiment compliqué aujourd'hui en général, merde", a commenté le champion sortant. "Le fait que nous marquions zéro point ici avec les deux voitures est un drame pour nous."

"L'essence n'arrivait plus au moteur pour moi, c'est une simple panne mais qui pourrait avoir de grandes conséquences. On peut perdre le championnat comme ça", a conclu un Verstappen désabusé.

Ontdek het op Google Play