Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Un pilote russe en piste à Bahreïn ce week-end

Un pilote russe en piste à Bahreïn ce week-end

Actualités F1

Un pilote russe en piste à Bahreïn ce week-end

Un pilote russe en piste à Bahreïn ce week-end

Protagoniste du championnat FIA Formule 3 depuis 2020, Smolyar, de nationalité russe, était bien évidemment concerné par les sanctions imposées à son pays en raison de la guerre en Ukraine.

Vettel roule avec un casque dédié à la guerre en UkraineLire plus

Si la FIA avait autorisé individuellement les pilotes russes – et biélorusses - à prendre part à ses compétitions, ces derniers se voyaient contraints de signer une charte par laquelle ils devaient s’engager à "adhérer aux principes de paix et de neutralité politique de la FIA", ce qui impliquaient également l’obligation de renoncer à coureur sous les couleurs de leur pays.

Alexander Smolyar, soutenu par la société russe SMP Racing, avait initialement annoncé refuser de signer ce document, et de renoncer à toute compétition internationale en 2022, alors qu’il était engagé pour une troisième saison de FIA F3 avec l’équipe MP Motorsport.

Mais, jeudi, la structure néerlandaise a confirmé son line-up pour 2022, à la veille des premiers essais de la manche d’ouverture, tenue sur le circuit de Sakhir dans le cadre du Grand Prix de Bahreïn, indiquant bel et bien la présence de Smolyar dans ses rangs aux côtés du Brésilien Caio Collet et du pilote indien Kush Maini.

Une annonce qui semble indiquer que Alexander Smolyar a finalement accepté de se confirmer aux exigences de la FIA.

Troisième du championnat de Formule Renault en 2019 avec R-ace GP, le pilote russe a disputé les deux dernières saisons de FIA F3 au sein d’une autre équipe française, ART Grand Prix, avec laquelle il s’est classé 6e du championnat l’an passé, avec notamment deux victoires en début de saison (Barcelone et Paul Ricard).

A noter que, parmi les autres protagonistes de la FIA F3 2022, on retrouvera Arthur Leclerc, le petit frère de Charles Leclerc, qui évoluera encore au sein du redoutable Prema Racing aux côtés de l’Américain Jak Crawford et du prometteur Oliver Bearman, le jeune Britannique (16 ans) ayant remporté l’an passé à la fois les championnats de F4 de Grande-Bretagne et d’Allemagne, une première.

Deux Français, Victor Martins (ART Grand Prix) et Isack Hadjar (Hitech Grand Prix) seront également au départ ce week-end à Bahreïn.

Ontdek het op Google Play