Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pas de problème de "confiance" envers la F1, près de quatre mois après Abu Dhabi

Pas de problème de "confiance" envers la F1, près de quatre mois après Abu Dhabi

Actualités F1

Pas de problème de "confiance" envers la F1, près de quatre mois après Abu Dhabi

Pas de problème de "confiance" envers la F1, près de quatre mois après Abu Dhabi

Malgré la controverse créée lors de la finale de la saison 2021 à Abu Dhabi, le patron de la F1, Stefano Domenicali, estime que la confiance des fans dans la discipline "est déjà de retour".

La F1 a beau s’engager dans une nouvelle saison ce weekend à l’occasion du GP de Bahreïn ainsi que dans une nouvelle ère sur le plan technique, la catégorie reine reste hantée par les événements qui ont eu lieu lors de l’ultime manche de l’année dernière.

Le départ de Michael Masi de son poste de directeur de course n’y a rien fait, les réseaux sociaux restent inondés de commentaires au sujet de cette dernière épreuve au cours de laquelle Max Verstappen s’est imposé face à Lewis Hamilton dans un dernier tour décisif, mais ô combien polémique.

La plupart des Grands Prix se joueront à guichets fermés

La FIA renforce les nouveaux contrôles sur les monoplaces avec un système guidé par laserLire plus

"Quasiment tous les circuits où nous allons nous rendre cette saison sont déjà à guichets fermés. Cela démontre que la F1 n’a clairement pas un problème de confiance, et que cette dernière est bien là. Dans le sport il y a toujours des situations qui sont soit positives, soit négatives, ou qui peuvent créer des controverses. A aucun moment je me suis dit que le scénario de la dernière course avait été manigancé. En tant que sportif, si j’avais pensé que c’était le cas, je ne serais pas là, et je peux vous garantir que ce n’est pas le cas."

A aucun moment je me suis dit que le scénario de la dernière course avait été manigancéStefano Domenicali

Michael Masi a été remercié de son poste de directeur de course, et a été remplacé par une équipe tournante composée de Niels Wittich et Eduardo Freitas, les deux hommes étant supervisés par Herbie Blash en tant que consultant senior.

"Vous pouvez dire que vous êtes performants en tant que pilote, en tant qu’équipe, en tant qu’arbitre, mais tout cela n’a rien à voir avec la crédibilité de la discipline ", reprend Dominicali. "Cette dernière va retenir toutes les leçons nécessaires pour progresser sur ce point. La crédibilité passe par ce type d’action, et c’est ce que nous attendons de la part de la FIA en vue de la prochaine saison."

Ontdek het op Google Play