Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Les pilotes Ferrari sont conscients qu'il faudra composer avec le Covid en 2022

Les pilotes Ferrari sont conscients qu'il faudra composer avec le Covid en 2022

Actualités F1

Les pilotes Ferrari sont conscients qu'il faudra composer avec le Covid en 2022

Les pilotes Ferrari sont conscients qu'il faudra composer avec le Covid en 2022

Si une nouvelle ère débute cette année en Formule 1, le COVID-19 sera malheureusement toujours de la partie. Plusieurs pilotes pourraient encore cette année manquer des courses.

Vettel positif à la Covid-19 et remplacé par Hülkenberg à BahreïnLire plus

Les feux ne sont pas encore éteints que deux pilotes ont déjà été touchés par le coronavirus. Daniel Ricciardo n'a pas pu participer aux essais hivernaux de Bahreïn, et Sebastian Vettel ne pourra pas participer au Grand Prix ce week-end. Le quadruple champion du monde allemand sera remplacé par un pilote bien connu de la F1, Nico Hülkenberg.

L'ensemble des personnes présentes dans les paddocks sont vaccinées, ce qui réduit la possibilité d'attraper une forme grave de l'infection. Cependant, être positif au COVID-19 implique un isolement immédiat. Certains pilotes ont donc déjà manqué des courses lors des précédentes saisons. On se rappellera de Sergio Perez et Lance Stroll en 2020, qui avaient été remplacés par Nico Hülkenberg. L'année dernière, Kimi Raïkkonen avait lui aussi, pour la même raison, laissé son volant à Robert Kubica l'espace de deux courses.

Interrogés aujourd'hui sur cette épée de Damoclès que constitue le COVID-19, les pilotes Ferrari restent pragmatiques.

"Petit à petit, on retrouve un semblant de normalité même si, pour nous, être testés positifs, c’est être privé de course. Nous devons donc rester prudents entre pilotes, car le COVID-19 n'a pas disparu", a déclaré Charles Leclerc.

Il en va de même pour Carlos Sainz, son coéquipier espagnol : "C’est usant, je ne vais pas vous mentir. À certains moments, on s’habitue à mettre le masque sans avoir à y penser et parfois, on a vraiment envie de s'en passer. Mais nous devons le garder, car, comme l’a dit Charles, même si nous sommes vaccinés, il suffit d’être positif pour manquer une course."

Le COVID-19 pourrait-il jouer un rôle dans l'attribution du titre mondial ?

"Bien sûr, si j’ai l'occasion de me battre pour de plus grandes choses cette année, je vais devoir redoubler de prudence", a déclaré le pilote espagnol.

En 2022, certains observateurs entrevoient une lutte à plusieurs pour le titre de champion du monde. Mais si un pilote est testé positif au coronavirus, il pourrait manquer une ou deux courses et de nombreux points au classement général.

Ontdek het op Google Play