Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Selon Binotto, Ferrari sera aux avant-postes en 2022

Selon Binotto, Ferrari sera aux avant-postes en 2022

Actualités F1

Selon Binotto, Ferrari sera aux avant-postes en 2022

Selon Binotto, Ferrari sera aux avant-postes en 2022

En 2022, la Scuderia Ferrari pense pouvoir rivaliser avec les meilleures écuries. Après avoir réalisé de belles performances lors des essais hivernaux, la firme de Maranello est certaine d'avoir comblé l'écart avec Mercedes et Red Bull.

Le point de départ est bon, mais à quel point l'est-il, cela reste à découvrir. Mattia Binotto

Depuis plusieurs saisons déjà, la Scuderia Ferrari tente de revenir aux avant-postes. La saison 2022 sera-t-elle l'année de ce retour tant attendu par les tifosis ? Au vu des essais hivernaux, il semblerait que la nouvelle monoplace rouge soit en mesure de se battre pour de bons résultats. Si son châssis semble équilibré, qu'en est-il du moteur ?

Mattia Binotto, directeur de l'écurie, semble confiant sur la puissance du nouveau moteur Ferrari.

"À la fin de la saison dernière, nous avions un retard de 20 à 25 chevaux, notre objectif premier était donc de réduire cet écart avec la concurrence. Aujourd'hui, nous ne sommes pas en mesure d'analyser avec précision les données récoltées en piste, car les données GPS que nous utilisons ont un certain niveau de fiabilité. Ces données sont aussi influencées par le poids de la voiture et sans cette indication, l'estimation est difficile. Au cours d'un week-end de course, il y a des moments où nous avons une idée précise du poids de nos adversaires, notamment lors des qualifications et au départ de la course. Mais pendant les essais, cette donnée est évidemment inaccessible, tout le monde bride un peu son moteur."

Hamilton prévoit un doublé des Ferrari à BahreïnLire plus

Il est d'autant plus crucial pour l'écurie que son moteur soit performant, car depuis le premier mars 2022, les moteurs sont gelés jusqu'en 2026. Les seules modifications qui pourront être apportées porteront sur la sécurité et la fiabilité de l'unité de puissance.

"En sachant qu'à partir de cette année, les moteurs sont gelés pour quatre ans, il était évidemment important de commencer avec une unité de puissance au niveau de celles de nos rivaux."

Le dernier succès en Grand Prix pour Ferrari remonte au Grand Prix de Singapour 2019. Lors de cette course, Sébastian Vettel s'était imposé devant Charles Leclerc. Ce succès est également la dernière victoire de l'allemand en Grand Prix. Il s'en est suivi une année 2020 catastrophique pour l'écurie italienne (6ème au classement des constructeurs).Lors de la saison 2021, la firme de Maranello a su remonter la pente et terminer 3ème au classement général, juste devant McLaren. L'année passée, Ferrari annonçait avoir déjà entamé le développement de son moteur pour la saison 2022. Les attentes vis-à-vis de l'unité de puissance de la Scuderia Ferrari sont donc très grandes.

"Du peu que nous avons vu pendant les essais, nous sommes au niveau des autres. Il est certain que nous ne sommes pas derrière, nous sommes peut-être même un peu devant. Mais attention, nous n'avons aucune certitude. Pour le moment nous ne pouvons qu'être satisfaits des progrès que nous avons faits en piste."

Sainz proche d'une prolongation chez FerrariLire plus

Au sein de l'écurie italienne, on reste prudent, même si le rythme de la F1-75 semble être prometteur. Sans trop s'avancer, Mattia Binotto affirme que Ferrari devrait être à la lutte pour monter sur le podium à Bahreïn.

"Je pense que nous serons compétitifs le week-end prochain, mais nous ne pouvons pas savoir si nous serons deux dixièmes devant ou derrière", a conclu le directeur de la Scuderia Ferrari.

Ontdek het op Google Play