Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Damon Hill : Les pontons de la Mercedes pourraient leur causer des problèmes

Damon Hill : Les pontons de la Mercedes pourraient leur causer des problèmes

Actualités F1

Damon Hill : Les pontons de la Mercedes pourraient leur causer des problèmes

Damon Hill : Les pontons de la Mercedes pourraient leur causer des problèmes

Damon Hill pense que le concept aérodynamique de la nouvelle Mercedes pourrait causer des problèmes à l'équipe. Mercedes a révélé sa monoplaces "sans pontons" jeudi dernier, lors des essais de pré-saison à Bahreïn.

En utilisant une nouvelle technologie de refroidissement, les Flèches d'argent ont été en mesure de réduire de façon drastique la taille de leurs radiateurs afin de supprimer complètement les pontons de la W13.

Cependant, cela signifie qu'il y a peu de carrosserie à laquelle le plancher de la monoplace peut s'accrocher. Pour le champion du monde 1996, Damon Hill, cela risque de causer des problèmes à l'écurie.

Mercedes rencontre des soucis avec sa "nouvelle" F1Lire plus

"Je ne suis pas un ingénieur ou un aérodynamicien, mais l'un des problèmes qu'ils ont rencontrés est la flexion du fond plat", a déclaré Hill sur le podcast F1 Nation.

"Cette année, il y a tellement de succion sous la monoplace que je pense qu'ils ont du mal à garder le contrôle du fond plat, c'est pourquoi ils ont mis des supports au plancher."

"Si vous regardez les Mercedes, il n'y a pas grand-chose pour maintenir le plancher et il se pourrait que le plancher soit trop flexible, ce qui crée un problème pour contrôler le flux aérodynamique à l'arrière de la voiture."

"Il se pourrait qu'une fois le problème résolu, ils soient en mesure de contrôler la force descendante", a commenté l'ancien pilote.

La FIA n'hésitera pas à agir contre les planchers flexibles

Les voitures à effet de sol génèrent des niveaux d'appui d'autant plus élevés lorsque la voiture est proche du sol, ce qui signifie que certaines écuries seraient tentées d’avoir un plancher flexible.

La FIA en est parfaitement consciente. Nikolas Tombazis, responsable des questions relatives aux monoplaces à la FIA, a récemment déclaré : "Nous garderons toujours un œil sur la flexibilité de certains éléments, si nécessaire, nous imposerons des tests pour réduire ces effets."

Loin d'écarter Mercedes malgré son test mitigé, Damon Hill a conclu : "Nous savons que Mercedes a quelques problèmes qu'ils n'avaient pas à Barcelone. Mais ils sont dans la course et sont toujours compétitifs. Ces problèmes seront sûrement corrigés rapidement."

Ontdek het op Google Play