Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen: les nouvelles Formule 1 peuvent mieux se suivre

Verstappen: les nouvelles Formule 1 peuvent mieux se suivre

Actualités F1

Verstappen: les nouvelles Formule 1 peuvent mieux se suivre

Verstappen: les nouvelles Formule 1 peuvent mieux se suivre

La nouvelle réglementation mise en application en 2022 avait pour but de faciliter les batailles et les dépassements en piste. Pour ce faire, il était impératif que les nouvelles F1 puissent se suivre.

Selon le champion du monde en titre, Max Verstappen, les nouvelles monoplaces 2022 peuvent maintenant mieux se suivre en piste. Ces nouvelles F1, à effet de sol, réduisent considérablement les perturbations aérodynamiques dans leurs sillages. Les anciennes générations de Formule 1 étaient très difficiles à suivre, elles gêneraient énormément d'air sale.

"Je pense que c’est mieux", a confié le pilote Red Bull.

Les années passées, il était quasiment devenu impossible de suivre une monoplace sans rapidement souffrir de sur ou sous-virage. Les pneus du manufacturier italien, Pirelli, souffraient énormément dès lors qu'il fallait suivre une autre monoplace.

"La saison dernière, vous aviez soudainement du survirage ou du sous-virage dès que vous étiez derrière quelqu’un. C’était vraiment gênant. Maintenant, quand je suis derrière une voiture, je trouve que je perds des appuis à l’avant et à l’arrière en même temps. Ce qui rend la chose plus prévisible et contrôlable pour nous les pilotes."

Verstappen est confiant dans le succès du moteur Red BullLire plus

Le pilote batave ne trouve pas ces monoplaces plus difficiles à piloter à leurs limites que les anciennes Formule 1, et ce, malgré leurs rigidités et leurs poids supplémentaires.

"Bien évidemment, ça dépend également de l’équilibre de la voiture. Conduire n’importe quelle voiture à la limite est quelque chose de difficile, je pense donc que c’est assez similaire."

Une monoplaces fun à piloter en 2022 ?

Il faudra cependant s'attendre à voir des monoplaces plus lentes dans les virages à basse vitesse. La différence se fera surtout dans les virages à haute vitesse, quand l'effet de sol produira son effet.

"Ça va beaucoup dépendre des circuits sur lesquels nous nous rendrons. Ces monoplaces sont bien plus lentes dans les virages à basse vitesse en raison de leur poids supplémentaire. Sur une piste comprenant beaucoup de ces virages (comme Monaco), ce sera moins amusant pour nous. Mais sur des tracés comprenant des courbes rapides, la voiture sera fun à piloter", a commenté le pilote hollandais.

Ontdek het op Google Play