Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Fittipaldi s’avoue déçu par la décision de Haas de lui privilégier Magnussen
WK2022
Vasseur se moque d'Horner après avoir touché un bonus de 10 millions de dollars
Horner et Seidl auraient été approchés par la Scuderia Ferrari en 2021
Hamilton demande au GPDA de responsabiliser le monde de la F1
Ricciardo revient sur l'attrait de Red Bull après avoir discuté avec Mercedes
La F1 n'exclut pas d'organiser une course sprint lors de chaque Grand Prix
Galerie : Découvrez la nouvelle usine d'Aston Martin
Newey se méfie de la concurrence en 2023
Pourquoi le départ de Binotto risque de mettre à mal Ferrari ?
Russell confie avoir beaucoup appris lors de son passage chez Williams
Binotto quitte officiellement la Scuderia Ferrari
Red Bull avait une cible dans le dos en 2022 - Horner
Brawn prend sa retraite et regardera la F1 depuis son canapé
Hill pense savoir pourquoi Haas a libéré Schumacher de son contrat
Steiner casse internet en faisant un coup de pub pour Haas
Fittipaldi s’avoue déçu par la décision de Haas de lui privilégier Magnussen

Fittipaldi s’avoue déçu par la décision de Haas de lui privilégier Magnussen

Actualités F1

Fittipaldi s’avoue déçu par la décision de Haas de lui privilégier Magnussen

Fittipaldi s’avoue déçu par la décision de Haas de lui privilégier Magnussen

Kevin Magnussen a été préféré à Pietro Fittipaldi pour remplacer Nikita Mazepin, dont le contrat avec l’équipe Haas vient d’être rompu dans le contexte de la guerre russo-ukrainienne.

Un temps pressenti pour remplacer au pied levé Nikita Mazepin chez Haas cette saison, Pietro Fittipaldi va devoir finalement se contenter de son rôle de pilote de réserve au sein de l’équipe américaine en 2022.

Toujours souffrant, Ricciardo est remplacé par NorrisLire plus

Magnussen plus expérimenté

Haas s’est en effet séparé de son sponsor-titre, l’entreprise russe Uralkali (spécialisée dans la production et vente de potasse), mais aussi et surtout de son pilote Nikita Mazepin, qui était sur le point d’entamer sa deuxième saison au sein de l’équipe américaine. Cette dernière a donc dû trouver un suppléant au pilote russe, optant finalement pour Kevin Magnussen, qui compte sept saisons en F1 à son actif, dont les quatre dernières chez Haas (de 2017 à 2020).

Un profil plus expérimenté qui a joué en défaveur de Pietro Fittipaldi : « Gunther Steiner m’a dit que nous étions deux candidats en lice pour ce second baquet, en l’occurrence moi et un autre pilote dont je ne connaissais pas jusque-là l’identité », a expliqué le jeune pilote brésilien auprès du magazine Autosport. « Je respecte la décision de l’équipe. Bien sûr en tant que compétiteur c’est décevant, cela fait du mal, car je sais très bien le potentiel dont je dispose. »

C'est décevant, cela fait du mal, car je sais très bien le potentiel dont je disposePietro Fittipaldi

« Il [Gunther Steiner] m’a expliqué qu’ils avaient besoin de quelqu’un « avec plus d’expérience », et c’est quelque chose que je comprends parfaitement. Cela ne change pas mon engagement avec l’équipe, et notre histoire ensemble ne va pas s’arrêter là. »

Fittipaldi présent aux essais de Bahreïn

Petit-fils du triple Champion du monde de F1 Emerson Fittipaldi, le Brésilien âgé de 25 ans a déjà participé à deux Grands Prix pour le compte de l’équipe américaine, à la toute fin de la saison 2020, lorsqu’il avait remplacé Romain Grosjean, blessé lors d’un impressionnant accident lors du GP de Bahreïn. Pietro Fittipaldi avait alors pris part aux deux dernières manches de la saison, à Shakir puis à Abu Dhabi, terminant respectivement 17e et 20e à l’issue des deux épreuves.

Présent pour les deux journées d’essais qui se déroulent en cette fin de semaine à Bahreïn, Fittipaldi reconnaît donc être frustré par la décision de Haas, même s’il assure qu’il va continuer de persévérer dans son rôle de pilote de réserve : « Je vais continuer à travailler dur. J’ai déjà dû faire face à beaucoup d’adversité jusqu’ici dans ma carrière. Et voilà donc juste un obstacle de plus. Tout ce que je peux faire à présent c’est travailler encore davantage. Je sais à côté de quoi on vient de passer. Cela aurait été énorme au Brésil, cela aurait été incroyable. Imaginez le GP de Miami, je suis né là-bas. Je pensais vraiment que ça allait le faire. Mais j’accepte les choses, ce n’est pas un problème. »

Ontdek het op Google Play