Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Première journée à Bahreïn – Gasly en tête, les Ferrari encore performantes

Première journée à Bahreïn – Gasly en tête, les Ferrari encore performantes

Actualités F1

Première journée à Bahreïn – Gasly en tête, les Ferrari encore performantes

Première journée à Bahreïn – Gasly en tête, les Ferrari encore performantes

Le Français a signé le meilleur chrono au cumul de la première des trois journées de test à Bahreïn, et devance les deux Ferrari, encore en vue.

Certes on ne cessera de dire que les tests d’avant-saison ne sont guère révélateurs, mais retrouver une nouvelle fois les Ferrari en haut des feuilles des temps reste un bon signe pour la Scuderia.

Avec 105 tours couverts à eux deux, de manière quasi équilibrée lors de cette première journée (52 tours pour Sainz deuxième meilleur chrono en 1’34’’359 et 53 pour Leclerc qui conclut à la troisième place en 1’34’’531), le moral reste au beau fixe au sein de l’équipe italienne, qui continue de suivre son tableau de marche dans sa préparation en vue du Grand Prix d’ouverture, toujours à Bahreïn, dans une semaine.

Binotto s'interroge de la légalité des modifications sur la MercedesLire plus

C’est toutefois Pierre Gasly qui a volé la vedette aux Ferrari. Le Normand s’est lui aussi montré assidu en piste lors sur la piste de Sakhir, avec 64 tours couverts, et un bon chrono final en 1’33’’902 en fin d’après-midi, qui lui vaut de conclure en tête de cette première journée de travail.

Lance Stroll a terminé la journée en étant crédité du quatrième chrono. Le pilote canadien, qui a aligné 50 tours tout rond au volant de son Aston Martin, a été crédité d’un meilleur tour en 1’34’’736.

Journée laborieuse pour Alex Albon, qui totalise pas moins de 104 tours sur la Williams, et enregistre le cinquième meilleur chrono en 1’35’’070.

Vedette de la journée, où elle a levé le voile sur une W13 révolutionnaire et aux pontons minimalistes, l’équipe Mercedes a mangé du kilomètre avec Lewis Hamilton dans la matinée, mais George Russel a eu du mal à signer un tour rapide dans l’après-midi, la positon de conduite du pilote anglais nécessitant plusieurs ajustements.

Chez Red Bull, Sergio Perez a connu une grosse journée. Avec 138 tours au compteur à lui seul, le Mexicain a emmagasiné un maximum d’informations, mais il a également été l’auteur d’un tête-à-queue en fin d’après-midi, qui a entraîné l’arrêt définitif de la séance à dix minutes de la fin prévue.

Un mot sur Alfa Romeo, qui rattrape le temps perdu avec 66 tours couverts pour Bottas, et 54 pour le débutant Zhou, alors qu’Alpine a connu une journée quelque peu anonyme, Alonso et Ocon alignant les tours sans chercher le chrono.

Ontdek het op Google Play