Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Mazepin : J'ai appris mon licenciement dans la presse

Mazepin : J'ai appris mon licenciement dans la presse

Actualités F1

Mazepin : J'ai appris mon licenciement dans la presse

Mazepin : J'ai appris mon licenciement dans la presse

L'ancien pilote de l’écurie Haas, Nikita Mazepin, a affirmé n'avoir reçu aucune information de la part de l'équipe avant la résiliation de son contrat.

L'écurie Haas s’est séparée à la fois de Nikita Mazepin et de son sponsor principal Uralkali, propriété de Dmitry Mazepin. En réponse à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la F1 a décidé d’annuler son contrat avec le Grand Prix de Russie. De plus, la Fédération Automobile Britannique a interdit aux pilotes russes et biélorusses de participer à des événements dans le pays. De fait, la participation de Nikita Mazepin au Grand Prix d’Angleterre était devenue impossible.

Une déclaration annonçant la rupture du contrat de Nikita Mazepin a précisé que : "Haas F1 Team a choisi de mettre fin, avec effet immédiat, au partenariat titre d'Uralkali, et au contrat de pilote de Nikita Mazepin."

"Comme le reste de la communauté de la Formule 1, l'équipe est choquée et attristée par l'invasion de l'Ukraine et souhaite une fin rapide et pacifique au conflit", a déclaré l'écurie via ses réseaux sociaux.

S'exprimant lors d'une conférence de presse ce matin, Mazepin a révélé qu'il n'a appris la perte de son siège chez Haas, seulement quand le communiqué de presse a été rendu public.

"Je n'ai pas parlé à Günther Steiner depuis que j'ai quitté Barcelone, le troisième jour des essais", a-t-il expliqué.

"Günther (Steiner) ne m'a donné aucune information sur la décision de l’équipe, à part les informations qu'il a données à mon manager le 4 mars."

"Et puis le communiqué de presse est arrivé, je l'ai lu et j'ai appris que mon contrat avait été résilié."

Nikita Mazepin avait l'intention de concourir en tant que pilote "neutre"

L'avenir de Mazepin ne tenait plus qu'à un fil après que la FIA ait établi un certain nombre de directives auxquelles les pilotes russes et biélorusses devaient se conformer pour pouvoir concourir.

Laissant entendre qu'il était prêt à s'engager dans ces directives, Mazepin a révélé avoir eu l'envie de piloter et de concourir comme pilote neutre.

"Cependant, la nuit précédant la fin de mon contrat, une lettre supplémentaire a été envoyée par l'organe directeur de la FIA", a déclaré le pilote russe.

Officiel : Haas libère Mazepin de son contrat !Lire plus

Suggérant qu'il n'a pas eu le temps d'évaluer la deuxième lettre, il a ajouté : "Le temps que nous traitions cette lettre et que nous examinions les options, j'ai reçu la résiliation de mon contrat."

"Je n'ai même pas eu le temps de dire « oui », je venais d'être licencié. J'ai donc appris mon licenciement dans le communiqué de presse."

"Je suis un jeune homme de 23 ans et je n'étais pas prêt pour cela. Je n'ai reçu aucune indication, aucun soutien pour me dire « vous savez, c'est la décision que nous avons prise, elle sera mise en ligne dans 15 minutes, soyez prêt pour cela »", a conclu Nikita Mazepin.

Ontdek het op Google Play