Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Wolff : Mazepin mérite d'être en Formule 1

Wolff : Mazepin mérite d'être en Formule 1

Actualités F1

Wolff : Mazepin mérite d'être en Formule 1

Wolff : Mazepin mérite d'être en Formule 1

Le directeur de l'écurie Mercedes, Toto Wolff, a admis que la décision de Haas de licencier Nikita Mazepin est compliquée à entendre. Pour le technicien autrichien, Nikita Mazepin paye les conséquences d’une situation qu’un athlète ne peut pas maîtriser.

Haas a annoncé samedi matin qu'elle avait mis fin au contrat du pilote russe en raison de l'invasion de l'Ukraine par son pays. Une invasion condamnée dans le monde entier.

La décision de l’écurie est allée à l'encontre de l’intention de la FIA qui avait exprimé sa volonté de permettre aux pilotes et aux équipes russes et biélorusses de continuer à concourir. La seule condition et pas des moindres, était de signer une charte leur imposant à abandonner toute affiliation à leur pays (Russie ou Biélorussie) pendant le championnat. Cependant, il semblerait que la séparation entre Haas et Mazepin provienne du départ de son sponsor Uralkali.

"Je suis partagé, parce que Nikita Mazepin est un gars qui mérite d'être en Formule 1, il sait piloter", a déclaré Wolff à Bloomberg TV.

"Vous pouvez voir que certaines ligues sportives ont décidé d'autoriser les athlètes russes à concourir et que d'autres ont été plus fermes en leur refusant l'accès. Je pense que pour un athlète, c'est difficile", a ajouté le PDG de Mercedes.

Officiel : Haas libère Mazepin de son contrat !Lire plus

Avant la décision de Haas, la F1 avait déjà adopté une position ferme, en déclarant l'annulation de son contrat avec les promoteurs du Grand Prix de Russie.

Toto Wolff pense que c'était la bonne décision à prendre

Ayant des parents d’origines slaves, Toto Wolff se sent pleinement concerné par la crise actuelle en Ukraine. De plus, le patron de l’écurie allemande a vécu à Vienne, à seulement 400 kilomètres de la frontière ukrainienne.

"Qui aurait pensé qu'il était possible d'avoir une guerre en Europe ?" s'interroge Toto Wolff. "La Formule 1 est un sport majeur, mais il semble si insignifiant dans ce contexte."

La F1 met fin à son contrat à long terme avec le GP de RussieLire plus

"Nous avons décidé de ne pas courir en Russie et je pense que la Formule 1 a fait le bon choix, un choix partagé par de nombreux autres grands championnats dans le monde," a ajouté Wolff.

"C'est le sujet le plus important aujourd'hui et cela nous permet de réfléchir à toutes les petites contrariétés que nous avons dans ce sport. Il y a tellement plus important que la Formule 1."

"Nous avons des employés ukrainiens et russes dans l'équipe [Mercedes] et ce n'est certainement pas facile pour eux, qui ont des familles là-bas. Les temps sont durs et d'un point de vue personnel, ayant grandi à Vienne avec des parents d’origines slaves, ce qui se passe actuellement me fait mal au cœur," a conclu le directeur de l'écurie Mercedes.

Ontdek het op Google Play