Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Jean-Claude Migeot : "Le marsouinage pourrait avoir des conséquences majeures"

Jean-Claude Migeot : "Le marsouinage pourrait avoir des conséquences majeures"

Actualités F1

Jean-Claude Migeot : "Le marsouinage pourrait avoir des conséquences majeures"

Jean-Claude Migeot : "Le marsouinage pourrait avoir des conséquences majeures"

Jean-Claude Migeot, ancien responsable de l'aérodynamique chez Tyrrell Racing, s'inquiète du marsouinage, un problème qui est apparu lors des journées d'essai. Les conséquences, selon le français, pourraient être graves s’il n'est pas résolu rapidement.

Le phénomène est apparu lors des essais de Barcelone et est une des conséquences de l’effet de sol, généré par les nouvelles monoplaces et la nouvelle réglementation. Cette réglementation aérodynamique intronisée cette année a pour but de favoriser les dépassements et les batailles en piste.

Cependant, cela fait rebondir les voitures quand elles sont lancées à pleine vitesse. Jean-Claude Migeot a une idée de ce qu'il faudrait faire pour solutionner le problème :

"La solution doit se trouver dans la soufflerie", a-t-il déclaré à la branche espagnole de Motorsport.com. "Ils doivent examiner ces forces et les analyser en même temps que les données, mais je crains que cela ne prenne un certain temps."

Découvrez en vidéo ce qu'est le marsouinage

La solution doit venir rapidement

Le Français de 69 ans, a travaillé dans le passé, comme responsable de l'aérodynamique de l'équipe Tyrrell Racing F1.

"Il est urgent de trouver une solution, car cela peut avoir de très grandes conséquences. Surtout sur les pistes bosselées pendant une course, car s'ils veulent doubler, le problème n'en est que plus important", a souligné le technicien français.

Il n'est pas le seul à craindre les conséquences du phénomène. Le pilote Mercedes George Russell avait déjà exprimé ses inquiétudes quant au rebond des voitures.

Une trop grande dépendance à l'égard de l'appui vertical

Jean-Claude Migeot pense avoir une idée de l'origine de ce phénomène. Selon lui ; "On a trop compté sur l'effet d'appui créé dans la partie inférieure de la voiture."

Le "marsouinage", le phénomène aéro que les équipes n'attendaient pasLire plus

"La suppression des panneaux inférieurs est peut-être à l'origine de tous ces problèmes. Mais s'ils recommencent à en ajouter, l'appui diminuera à nouveau et c'est exactement ce que le nouveau règlement tente d’éviter", a conclu le français.

Ontdek het op Google Play