Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Mercedes a dû faire face à un énorme défi avec le nouveau carburant

Mercedes a dû faire face à un énorme défi avec le nouveau carburant

Actualités F1

Mercedes a dû faire face à un énorme défi avec le nouveau carburant

Mercedes a dû faire face à un énorme défi avec le nouveau carburant

Si la nouvelle réglementation a drastiquement modifié le dessin des monoplaces de 2022, une autre révolution s’est elle aussi déroulée sous le capot. Mercedes a ainsi mis en lumière la quantité de travail nécessaire à la refonte massive de son moteur pour la saison 2022.

Alors que de nombreux changements résultant des nouvelles réglementations techniques sont visibles sur la voiture, l'unité de puissance est un domaine de développement qui reste invisible pour la plupart.

La saison 2022 voit l’apparition d’un nouveau carburant obligatoire pour les écuries de Formule 1. Si la F1 se tourne de plus en plus vers des carburants plus écologiques, les motoristes ont dû travailler d’arrache-pied pour gommer la perte de puissance inhérente à ce nouveau combustible.

L’arrivée du nouveau carburant E10

Ce nouveau carburant plus durable, et donc plus écologique, entraîne de nombreuses conséquences sur la performance du moteur hybride.

"Le fait que le carburant E10 soit plus durable [...] modifie la combustion", a expliqué Hywel Thomas, directeur général de Mercedes AMG High Performance Powertrains.

"Si l'on ajoute de l'éthanol au carburant, cela signifie simplement que le pouvoir calorifique diminue. Pour la même quantité de carburant qui passe dans le moteur, il y a moins d'énergie."

"C'est un problème pour nous, car cela réduit les performances. Cependant, le carburant est plus résistant aux coups, donc nous allons pouvoir faire tourner le moteur un peu plus fort. Il s'agit de minimiser un côté, de maximiser l'autre, et de s'assurer que nous récupérons la performance."

Hywel Thomas ajoute : "Le nombre de carburants candidats que nous avons étudiés, le nombre de mélanges différents que Petronas a apportés - cela a été une grande partie du développement pour cette saison 2022."

Mike Elliott, directeur technique des Flèches d'Argent, reconnaît qu'il s'agit là d'un "énorme défi".

Gel des moteurs jusqu’en 2025

Un défi d’autant plus grand que le développement des moteurs est « gelé » depuis le premier mars 2022, et ce jusqu’en 2025. Les moteurs seront donc les mêmes pour les quatre prochaines années.

Wolff : Ferrari a le moteur le plus puissant à ce jourLire plus

Ce gel implique qu'un motoriste à la traîne sur la concurrence, risque de ne pas réussir à combler son retard. Les seules modifications autorisées par la FIA seront celles touchant à la sécurité ou à la fiabilité du moteur.

Ontdek het op Google Play