Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Russell inquiet : Mercedes doit transformer ses limites en améliorations

Russell inquiet : Mercedes doit transformer ses limites en améliorations

Actualités F1

Russell inquiet : Mercedes doit transformer ses limites en améliorations

Russell inquiet : Mercedes doit transformer ses limites en améliorations

George Russell appelle Mercedes à travailler sur ses "limites" après les premiers essais hivernaux et à "optimiser" la W13 en vue du Grand Prix de Bahreïn.

À Barcelone, les flèches d'argent ont noirci les deux premières lignes de la feuille des temps, Russell réalisant le deuxième meilleur chrono derrière Lewis Hamilton.

Mais le nouveau venu chez Mercedes avait prévenu : selon lui, Ferrari et McLaren étaient en avance en termes de performance, compte tenu des simulations réalisées par les équipes en fonction des quantités de carburant embarquées çà et là, des modes moteur employés et des différents composés de pneumatiques testés.

Sainz "fier" de Ferrari mais critique envers les médiasLire plus

À Bahreïn lors des derniers essais hivernaux, les F1 devraient avoir déjà bien évolué, la plupart des équipes prévoyant d'y emmener bon nombre d'évolutions. Comme Russell l'avait déjà expliqué, toutes les équipes étaient arrivées à Barcelone avec ce qu'elles pensaient être le plus efficace en fonction du nouveau règlement en vigueur.

"Mais bien sûr, beaucoup d'éléments observés étaient assez différents de ce à quoi la plupart des gens s'attendaient", remarque le pilote britannique.

Ce qu'il a observé chez les autres inquiète-t-il réellement Russell ? Il semble en tout cas prévenir son équipe : il est temps de travailler sur les limites observées sur le sol espagnol afin de transformer la W13 et d'y apporter les évolutions nécessaires.

"Nous devons à présent optimiser les limites que nous avions là-bas... Il est clair que nous inclurons des évolutions à Bahreïn et tout au long de la saison. Le développement va être rapide pour tout le monde et c'est donc l'équipe qui ira le plus vite et le plus efficacement possible dans ses évolutions qui l'emportera."

Le nouveau coéquipier de Lewis Hamilton a également précisé qu'il n'avait pas de temps à perdre à spéculer ou à prendre part à des jeux d'influence. Autrement dit, ses propos au sujet de Ferrari et McLaren étaient sincères et, à ce jour, Russell estime que sa W13 n'est pas en tête de peloton en termes de performance.

Des réponses seront déjà apportées dans quelques jours à Bahreïn, à l'occasion des derniers essais d'avant-saison. Une semaine plus tard aura lieu, au même endroit, le premier Grand Prix de l'année 2022.

Ontdek het op Google Play