Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Horner favorable à la diffusion des échanges radio pendant les courses
WK2022
Aileron avant controversé de Mercedes : la FIA comble la faille réglementaire
Tost (AlphaTauri) : Russell est supérieur à Hamilton
Les pilotes Ferrari ont dit au revoir à la F1-75
Wolff : Hamilton fait désormais partie du management chez Mercedes
Verstappen, toujours pas fan des courses sprints
La FIA abandonne l'obligation de vaccination COVID en 2023
Le Grand Prix des Pays-Bas à Zandvoort prolongé jusqu'en 2025
Vasseur à la tête de l'équipe Ferrari : une annonce avant Noël ?
Insolite : Le top 5 des plus belles moustaches de la F1
Norris : "Non, la McLaren n'a pas été développée pour moi"
Wolff : "trop de verre brisée" avec Binotto pour le faire venir chez Mercedes
La livrée de l'Audi de Formule 1 déjà disponible dans F1 22
Les évènements sportifs les plus suivis en Europe
La Formule 1, un des sports les plus appréciés au monde
Horner favorable à la diffusion des échanges radio pendant les courses

Horner favorable à la diffusion des échanges radio pendant les courses

Actualités F1

Horner favorable à la diffusion des échanges radio pendant les courses

Horner favorable à la diffusion des échanges radio pendant les courses

Christian Horner ne comprend pas bien pourquoi les conversations entre le muret des stands et la direction de course ne seront plus diffusées à partir de cette saison.

En 2021, ces communications ont souvent été entendues par le public, ce qui ne sera désormais plus le cas suite aux événements du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Cela avait en effet tourné à la mascarade l'an dernier : d'abord en Arabie Saoudite, où on l'avait entendu l'ancien directeur de course, Michael Masi, négocier l'absence de pénalité de Verstappen en compagnie de l'écurie Red Bull.

Puis surtout à Abu Dhabi, où Jonathan Wheatley, team manager chez Red Bull, avait réclamé à Masi qu'il fasse tout ce qui était possible pour que la course reprenne, avant que Toto Wolff, directeur de l'écurie Mercedes, ne se plaigne de l'incohérence des décisions prises par l'Australien.

Cela avait ajouté aux tensions d'après course et la FIA veut désormais éviter que cela se reproduise. Mais d'après Horner, il suffirait de mieux encadrer ces échanges, sans pour autant en stopper la diffusion.

Contrat, salaire : les nouveaux records de VerstappenLire plus

"Nous sommes probablement la raison pour laquelle ces conversations ont été diffusées", affirme le directeur autrichien en référence au combat mené par ses troupes l'an dernier. "Je pense que c'est intéressant pour les fans d'entendre ce qui se passe entre le muret des stands et le directeur de course."

"Je m'attendais en réalité à ce qu'il y ait moins de discussions, compte tenu du fait que cela soit diffusé. Mais si j'entends une autre équipe faire pression sur la direction de course, je dois défendre mon écurie..."

"À Abu Dhabi, j'aurais mal fait mon travail si je n'avais pas poussé en faveur de mon équipe. Il vaut mieux que l'on détermine qui peut parler au directeur de course et quand, mais je pense toujours que cela devrait être diffusé."

Ontdek het op Google Play