Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Sainz "fier" de Ferrari mais critique envers les médias

Sainz "fier" de Ferrari mais critique envers les médias

Actualités F1

Sainz "fier" de Ferrari mais critique envers les médias

Sainz "fier" de Ferrari mais critique envers les médias

Carlos Sainz estime que Ferrari peut être "fière" à l'issue des premiers essais hivernaux de Barcelone, mais se demande pourquoi la Scuderia a été citée si tôt parmi les favoris.

La saison dernière, Sainz et son coéquipier Charles Leclerc sont parvenus à redresser quelque peu la barre de l'écurie Ferrari, triste sixième en 2020 mais conquérante troisième en 2021 devant McLaren.

Les améliorations apportées à l'unité de puissance conjuguées aux nouvelles règles en vigueur créent de grands espoirs pour tous les fans de l'équipe italienne. Les essais hivernaux de Barcelone se sont bien déroulés puisque Ferrari est la seule équipe à avoir réalisé plus de 400 tours de piste.

Ferrari n'apportera pas d'amélioration majeure à BahreïnLire plus

"Du côté de la fiabilité, nous sommes assez heureux et fiers du kilométrage parcouru", corrobore Sainz. "Évidemment, il faut continuer à travailler, non seulement sur le kilométrage mais aussi sur le marsouinage. Nous continuerons à travailler et nous verrons si nous pouvons continuer à nous améliorer."

Du côté des adversaires, George Russell, le nouveau coéquipier de Lewis Hamilton chez Mercedes, a cité Ferrari et McLaren comme les équipes à battre pour l'instant. Des propos repris par les journalistes, qui aiment ranger la Scuderia au rang des favoris.

"Pourquoi pensez-vous que nous sommes en si bonne forme ? C'est vraiment tôt, je ne comprends pas que l'on tire des conclusions si rapidement en tentant d'établir une hiérarchie", s'étonne l'Espagnol.

"Franchement, nous n'en avons aucune idée. Je pense que personne ne connait les quantités de carburant, ni les modes de moteur de chacun. Nous ne pouvons donc ni confirmer, ni nier quoi que ce soit. Nous ne savons clairement pas où nous en sommes pour l'instant..."

"Je pense qu'à Bahreïn [lors des seconds essais hivernaux], il sera peut-être un peu plus facile de deviner où se trouve tout le monde."

Ontdek het op Google Play