Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Marko : L'attitude d’Hamilton a mené à l'éviction de Masi

Marko : L'attitude d’Hamilton a mené à l'éviction de Masi

Actualités F1

Marko : L'attitude d’Hamilton a mené à l'éviction de Masi

Marko : L'attitude d’Hamilton a mené à l'éviction de Masi

L'attaque est frontale : le conseiller de l'équipe Red Bull, Helmut Marko, affirme que l'ancien directeur de course, Michael Masi, a été démis de ses fonctions à cause de l'attitude de Lewis Hamilton depuis sa défaite à Abu Dhabi.

Après être monté sur le podium final de la saison 2021, Lewis Hamilton n'est plus apparu publiquement et n'a plus pris la parole pendant 1,5 mois. Récemment, il a expliqué avoir eu besoin de se recentrer avant de repartir au combat.

Ce qui, aux yeux du grand public, a paru plutôt logique au vu de la polémique qui a entouré le Grand Prix d'Abu Dhabi et la défaite du pilote Mercedes en décembre dernier. Durant ce long silence, nombreux sont ceux qui s'étaient interrogés au sujet de la présence du septuple champion du monde en 2022. À tort, puisqu'il sera bel et bien présent.

Jos Verstappen : "Sans le titre, Max aurait peut-être changé d'équipe"Lire plus

Selon Marko, ce retrait de la vie publique et médiatique de la part d'Hamilton a mis la pression sur les instances dirigeantes du sport, qui ont fini par annoncer l'éviction de Masi du poste de directeur de course.

Pour rappel, un duo de directeurs de course évoluera désormais - Eduardo Freitas et Niels Wittich -, encadré par un conseiller permanent en la personne d'Herbie Blash.

C'est via RTL que Marko a déclaré : "Je pense qu'il y avait des indications claires quant au fait qu'il ne s'arrêterait pas de piloter : il n'y avait aucun mouvement sur le marché des pilotes."

"S'il avait dû s'arrêter, Mercedes aurait commencé à chercher un remplaçant et cela se serait su. Ce n'était pas le cas ou, du moins, cela n'a jamais pris beaucoup d'importance puisque ce n'était pas perceptible."

Helmut Marko soutient Nikita Mazepin et salue l'annulation du Grand Prix de RussieLire plus

"Par son silence, Lewis a voulu montrer son mécontentement face à la situation, face aux décisions prises. Ce comportement, au moins en partie, a conduit à l'éviction de Masi."

Et l'Autrichien d'enfoncer le clou en défendant le cas de Masi : "Je ne crois pas que cela soit juste. Si l'on regarde ce qu'il a fait au fil des ans, ça ne l'est pas. Si Masi avait eu tout ce que la FIA va maintenant mettre à disposition de ceux qui décident, il aurait eu plus facile, surtout avec la vidéo et un conseiller à ses côtés. Je pense donc que Michael Masi a simplement été sacrifié à cause de tout ça."

Ontdek het op Google Play