Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Kvyat sur le bannissement des athlètes russes : "Une solution injuste"

Kvyat sur le bannissement des athlètes russes : "Une solution injuste"

Actualités F1

Kvyat sur le bannissement des athlètes russes : "Une solution injuste"

Kvyat sur le bannissement des athlètes russes : "Une solution injuste"

L’ancien pilote de Formule 1, le Russe Daniil Kyvat, a exprimé sa position quant au sort des athlètes de son pays suite au conflit sévissant en Ukraine.

Ancien pilote Red Bull et Toro Rossi/Alpha Tauri en F1, Daniil Kyvat a disputé son dernier Grand Prix fin 2020, et s’apprête à effectuer ses débuts en Championnat du monde d’endurance (WEC) cette saison chez G-Drive Racing.

Mais l’annonce récente du Comité international olympique (CIO), recommandant à toutes les grandes fédérations sportives d'interdire aux athlètes russes de participer à des événements internationaux, pourrait compromettre ses plans pour cette année, de même que son compatriote Nikita Mazepin voit sa carrière en F1 désormais en suspens, dans le cadre du conflit en Ukraine, et des sanctions imposées à la Russie par de nombreuses institutions dans le monde.

Quel avenir en Formule 1 pour Nikita Mazepin après la demande de la Fédération Ukrainienne de l'AutomobileLire plus

S’exprimant sur les réseaux sociaux, Kvyat a exprimé son point de vue, arguant du fait que le sport et la politique ne devaient pas être mêlés.

"J'espère vraiment une solution pacifique à cette situation en Ukraine, et que nous puissions tous vivre en paix", a-t-il écrit.

"J'espère que toutes les parties pourront trouver une solution en s'asseyant ensemble et à travers un dialogue respecté. Cela m'horrifie de voir deux nations fraternelles en conflit.

"Je ne veux pas que les actions militaires et les guerres influencent l'avenir de l'humanité. Je veux que ma fille et tous les enfants profitent de ce monde magnifique.

"Je voudrais également souligner et m'adresser à toutes les fédérations sportives du monde, y compris le CIO, que le sport doit rester en dehors de la politique, et interdire aux athlètes et équipes russes de participer aux compétitions mondiales est une solution injuste et va à l'encontre de ce que le sport nous enseigne en principe. : l'unité et la paix.

"Qui d'autre, sinon nous, les sportifs, aidera à rassembler les nations dans les temps à venir."

La FIA devrait publier un communiqué officiel à l’issue de la réunion exceptionnel tenu ce mardi par le Conseil Mondial du Sport Automobile.

Ontdek het op Google Play