Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ecclestone choque à l'interview : "Poutine est toujours franc et honorable"

Ecclestone choque à l'interview : "Poutine est toujours franc et honorable"

Actualités F1

Ecclestone choque à l'interview : "Poutine est toujours franc et honorable"

Ecclestone choque à l'interview : "Poutine est toujours franc et honorable"

La situation actuelle en Ukraine fait aussi parler dans le monde de la Formule 1. Ainsi, de nombreux pilotes ont déjà exprimé leur soutien envers l'Ukraine et son peuple, tandis que le paddock discute beaucoup de la position de Nikita Mazepin chez Haas. Bernie Ecclestone s'est également prononcé sur la situation.

Dans une longue interview accordée à Times Radio, l'ancien propriétaire de la F1 a évoqué le futur de la Russie dans la discipline.

Il est peu probable que le Grand Prix de Sotchi ait lieu cette année. De leur côté, Sebastian Vettel et Max Verstappen, entre autres, ont indiqué qu'ils ne voulaient pas y courir.

Vettel ne veut pas courir en RussieLire plus

Mais pour Ecclestone, la situation pourrait évoluer et l'organisation d'une course en Russie ne lui pose aucun problème : "Cela dépend de ce à quoi ressemble la situation entre la Russie et l'Ukraine. Organiser une course en Russie ne fera aucune différence par rapport à tout ce qui se passe dans le monde... Certaines personnes pensent que c'est injuste, d'autres peuvent être d'accord. En vérité, que se passe-t-il vraiment aujourd'hui alors que vous en êtes si éloignés ?"

Ecclestone à propos de Poutine

Vladimir Poutine, le président russe, est actuellement la cible des critiques de bon nombre de dirigeants dans le monde. Mais Ecclestone, qui l'a rencontré à quelques reprises, considère Poutine comme un "homme honorable".

Il rappelle aussi que la tenue du Grand Prix à Sotchi n'a rien à voir avec la situation en Ukraine : "Je ne vois pas ce que cela a à voir avec l'argent russe. En tant qu'individu, j'ai toujours trouvé Poutine très franc et honorable. Il a toujours réalisé ce à quoi il s'était engagé. C'est quelqu'un qui sait organiser des événements, la course pourrait avoir lieu. Il appartient à la FIA et à la FOM de décider si la course aura lieu."

FIA : conseil mondial extraordinaire ce mardi à propos de la RussieLire plus

Reste à voir ce qui émergera du Conseil mondial extraordinaire de ce mardi, lors duquel la tenue du Grand Prix de Russie pourrait être définitivement remise en question, tout comme la présence en F1 du pilote russe Nikita Mazepin. De son côté, Haas n'a encore rien décidé mais il est probable que soit annoncée la fin du partenariat avec Uralkali, son sponsor-titre, ce qui pourrait aussi sceller le sort de Mazepin dans l'équipe.

Ontdek het op Google Play