Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Portugal, Qatar ou Turquie : l'un de ces GP devrait remplacer la Russie

Portugal, Qatar ou Turquie : l'un de ces GP devrait remplacer la Russie

Actualités F1

Portugal, Qatar ou Turquie : l'un de ces GP devrait remplacer la Russie

Portugal, Qatar ou Turquie : l'un de ces GP devrait remplacer la Russie

Comme nous vous le révélions ce lundi, le Portugal fait désormais office de favori dans la course à l'organisation d'un Grand Prix substituant l'épreuve de Sotchi.

Il est désormais peu probable que la F1 se rende en Russie en 2022, même si le Conseil mondial extraordinaire de la FIA organisé ce mardi doit encore analyser les conséquences du conflit armé en Ukraine et rendre son verdict.

Dès lors, la F1 cherche une solution afin de remplacer le Grand Prix de Russie, lequel devait se dérouler à Sotchi pour la dernière fois cette année.

La manche russe étant prévue initialement en septembre, il est impossible que la Formule 1 choisisse une destination trop lointaine et, comme en 2020 et 2021 en raison de la crise du Covid, le Portugal pourrait être désigné à la rescousse.

FIA : conseil mondial extraordinaire ce mardi à propos de la RussieLire plus

Portimão semble favori pour remplacer la Russie et cela a été confirmé par le directeur du circuit, Paulo Pinheiro : "Nous sommes en pourparlers avec la Formule 1 afin d'organiser un Grand Prix cette année en remplacement de la manche russe."

"Tout dépendra des solutions trouvées aux problèmes logistiques", a-t-il ajouté, les dates de l'épreuves étant actuellement fixées une semaine à peine avant le Grand Prix de Singapour.

D'autres destinations un peu plus proches de Singapour auraient d'ailleurs été approchées : la Turquie et son circuit d'Istanbul, qui a lui aussi accueilli la F1 ces deux dernières années, ainsi que le Qatar, apparu en 2021 et qui reviendra au plus tard au calendrier en 2023.

Aucun contact n'a en revanche été pris avec les tracés allemands du Nürburgring et d'Hockenheim, pas plus qu'avec le tracé de Sepang en Malaisie.

Les contacts les plus avancés sont bien ceux établis avec le Portugal, qui avait cherché à rejoindre le calendrier de la F1 à plus long terme l'an dernier, sans succès jusqu'à présent.

Ontdek het op Google Play