Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Les pilotes de F1 se sont sentis "protégés" par Masi

Les pilotes de F1 se sont sentis "protégés" par Masi

Actualités F1

Les pilotes de F1 se sont sentis "protégés" par Masi

Les pilotes de F1 se sont sentis "protégés" par Masi

Fernando Alonso pense que l’ancien directeur de course de la F1, récemment évincé par la FIA, Michael Masi, manquera aux pilotes qu’il "essayait de protéger".

Masi a perdu son poste avant le premier test de présaison dans le cadre de la première série de mesures introduites par l’instance dirigeante en réponse au final controversé du dernier Grand Prix de la saison dernière à Abu Dhabi.

Alors que l’Australien a reçu de vives critiques pour le rôle qu’il a joué lors des phases finales de la course sur le circuit de Yas Marin, la décision de l’écarter du rôle qu’il occupait depuis la mort de Charlie Whiting a suscité la tristesse de bon nombre d’acteurs majeurs de la discipline, notamment le Champion du monde Max Verstappen qui avait critiqué la décision de la FIA.

Pour Horner, l’éviction de Masi n’est "pas juste"Lire plus

Double Champion du monde, Fernando Alonso s’est lui aussi exprimé sur le départ de Masi : "Je pense que Michael essayait de nous protéger tout le temps, c'est ce que nous demandons à un directeur de course. ", a déclaré le pilote espagnol.

"Toutes les décisions seront parfois acceptables pour certains et pas pour d'autres, car certaines décisions ne seront jamais perçues comme justes, comme cela m'est arrivé avec les limites de la piste au virage 1 [en Autriche], même si je n'étais pas en train de me battre pour le championnat du monde, c'est parfois juste et parfois non. "

"Il nous protégeait. A Spa, nous n'avons pas couru parce que les conditions n'étaient pas propices à la course, à Bakou, nous avons eu un drapeau rouge même s'il restait un ou deux tours à la fin parce que la sécurité n’était pas assurée, et sans doute que le championnat s’est décidé à Bakou quand Lewis [Hamilton] a perdu beaucoup de points [en sortant de la piste au premier virage après le restart NDLR."

"Il y a des choses qui ne seront jamais acceptables pour tout le monde."

Faisant référence aux nouveaux directeurs de course Niels Wittich et Eduardo Freitas nommés par la FIA, Alonso a ajouté : "Les nouveaux [directeurs de course], espérons-le, feront du mieux qu'ils peuvent et continueront de nous protéger et d'appliquer les règles, ce qui est probablement la seule chose que nous leur demandons. "

"Nous devons tous être soumis aux mêmes règles, parfois nous le prendrons bien, parfois non mais au moins nous saurons toujours ce qui est noir et ce qui est blanc. "

"C'est, espérons-le, pour le mieux, mais c'est un travail difficile comme pour n'importe quel arbitre dans n'importe quel sport."

Ontdek het op Google Play