Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hamilton dénonce "l'injustice" des "terribles attentats" en Ukraine

Hamilton dénonce "l'injustice" des "terribles attentats" en Ukraine

Actualités F1

Hamilton dénonce "l'injustice" des "terribles attentats" en Ukraine

Hamilton dénonce "l'injustice" des "terribles attentats" en Ukraine

Lewis Hamilton a appelé ses abonnés sur les réseaux sociaux à "s'opposer" à "l'injustice" du conflit croissant entre la Russie et l'Ukraine.

Vendredi, la F1 a clairement remis en question la tenue du Grand Prix de Russie 2022. Le monde du sport réagit vivement au conflit armé puisque l'UEFA a d'ores et déjà déplacé la finale de la ligue des champions de Saint-Pétersbourg à Paris.

Côté pilotes, Sebastian Vettel avait déjà indiqué que sa décision était prise de ne pas se rendre en Russie cette année, dans le cas où la manche de Sotchi serait maintenue au calendrier.

Vettel ne veut pas courir en RussieLire plus

Quant à Lewis Hamilton, il a pris position sur ses réseaux sociaux au terme de la dernière journée des premiers essais hivernaux à Barcelone.

"Lorsque nous constatons une injustice, il est important de nous y opposer", a déclaré le septuple champion du monde.

La F1 juge "impossible d’organiser le Grand Prix de Russie"Lire plus

"Mon cœur, mes pensées vont au peuple ukrainien qui fait face à de terribles attentats pour avoir simplement choisi un avenir meilleur. Je suis également aux côtés des citoyens russes qui s'opposent à cette violence et désirent la paix, alors qu'ils mettent souvent en danger leur propre liberté. S'il vous plaît, restez en sécurité. Nous prions pour vous."

Les effets des sanctions financières imposées à la Russie ont également commencé à se faire sentir dans le paddock F1, puisque Haas a retiré son sponsor Uralkali et négociera les aspects légaux de la fin du partenariat durant les jours à venir. À Barcelone, la VF-22 est apparue entièrement blanche lors du dernier jour des essais vendredi.

Ontdek het op Google Play