Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La F1 juge "impossible d’organiser le Grand Prix de Russie"

La F1 juge "impossible d’organiser le Grand Prix de Russie"

Actualités F1

La F1 juge "impossible d’organiser le Grand Prix de Russie"

La F1 juge "impossible d’organiser le Grand Prix de Russie"

Au vu des événements en Ukraine, envahie par les troupes Russes, les dirigeants de la Formule 1 ont déclaré leur intention de ne pas courir à Sotchi en septembre prochain dans les conditions actuelles.

Il ne s’agit pas d’une annulation officielle mais les dirigeants de la Formule 1, réunis jeudi soir en marge des essais de présaison sur le circuit de Barcelone, ont publié une déclaration concernant la situation en Ukraine et la responsabilité de la Russie dans cette opération militaire.

"Le Championnat du monde de Formule 1 se rend dans tous les pays du monde avec une vision positive pour unir les peuples et rassembler les nations", indique le communiqué. "Nous observons les événements en Ukraine avec tristesse et choc, en espérant une résolution menant à la paix par rapport à la situation actuelle." "Jeudi soir, la Formule 1, la FIA et les équipes ont discuté de la position à adopter pour la discipline et la conclusion est, en tenant compte également de l'avis des parties prenantes concernées, qu'il est impossible d'organiser le Grand Prix de Russie dans ces circonstances."

Le Grand Prix de Sotchi doit théoriquement se disputer le 25 septembre prochain.

Pour rappel, plusieurs compétitions européennes ont pris des mesures afin de sanctionner la Russie. La finale de la Ligue des champions de football, qui devait initialement se tenir à Saint-Pétersbourg, a finalement été déplacé au Stade de France.

Par ailleurs, les fédérations polonaises et suédoises ont déclaré refuser d’affronter la Russie au printemps dans la cadre des barrages de qualifications pour la coupe du monde de football qui se disputera au Qatar à l’automne.

Plusieurs pilotes se sont exprimés sur la tenue du Grand Prix de Russie. Sebastian Vettel a fait savoir qu’il n’irait pas courir dans ce pays lors d’une conférence de presse organisée jeudi, Max Verstappen ayant appuyé les propos du pilote allemand en estimant que "on ne court pas dans un pays en guerre".

Vettel ne veut pas courir en RussieLire plus

L’écurie Haas a elle supprimé la livrée de son sponsor principal (russe) Uralkali, et dispute la troisième journée d’essais à Barcelone avec une monoplace blanche.

Ontdek het op Google Play