Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Conflit Russo - Ukrainien : Réunion de crise entre directeurs d'écurie et F1

Conflit Russo - Ukrainien : Réunion de crise entre directeurs d'écurie et F1

Actualités F1

Conflit Russo - Ukrainien : Réunion de crise entre directeurs d'écurie et F1

Conflit Russo - Ukrainien : Réunion de crise entre directeurs d'écurie et F1

Depuis ce matin, la situation évolue à toute vitesse sur le territoire ukrainien depuis que Vladimir Poutine a décidé d'envahir son voisin.

Alors que la Formule 1 fait son grand retour lors des essais hivernaux à Barcelone, les directeurs d'écuries ainsi que les organisateurs de la F1 vont se rencontrer au cours d'une réunion de crise. En effet, depuis l'entrée en guerre de la Russie avec l'Ukraine, de nombreux événements sportifs sont remis en question.

La F1 observe de près les tensions entre la Russie et l'UkraineLire plus

Si le sport est d'une importance moindre face au contexte politique actuel, une réunion se tiendra tout de même ce jeudi entre les grands acteurs de la Formule 1. L'objet de cette réunion de crise sera de décider de la tenue ou non du Grand Prix de Russie, prévu le 15 septembre prochain.

Si ce matin la F1 déclarait observer de près la situation impliquant la Russie et l'Ukraine. Les journalistes présents à Barcelone ont pu recueillir des déclarations plus fermes de la part de plusieurs pilotes.

Vettel ne veut pas courir en RussieLire plus

Le champion du monde en titre déclarait ce midi que ce n'était pas "juste" de faire une course dans un pays en guerre. De son côté, Sebastian Vettel a une position plus tranchée sur le sujet puisqu'il a affirmé boycotter le prochain Grand Prix de Russie.

Ça nous montre aussi que lorsque l'on se regarde dans la glace, la F1 n'est pas la chose la plus importante au monde, il y a de plus gros problèmes que la F1.

Ce sont les mots de Jost Capito, directeur de l'écurie Williams. Il déclarait également que s'ils se souciaient aujourd'hui des performances de leurs voitures d'autres se souciaient pour leurs vies.

Si la piste d'une annulation du Grand Prix de Russie est évoquée et probable, il semble que la Turquie puisse être une bonne alternative pour la F1.

Ontdek het op Google Play