Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Les F1 2022 critiquées : "apathiques" pour Norris, des "camions" selon Vettel

Les F1 2022 critiquées : "apathiques" pour Norris, des "camions" selon Vettel

Actualités F1

Les F1 2022 critiquées : "apathiques" pour Norris, des "camions" selon Vettel

Les F1 2022 critiquées : "apathiques" pour Norris, des "camions" selon Vettel

La nouvelle règlementation technique fait quelques remous à Barcelone, où se déroulent actuellement les premiers essais hivernaux de l'année.

Si, de l'avis général, les F1 2022 sont esthétiquement plus attirantes pour l'œil, plusieurs pilotes n'ont pas hésité à mettre l'accent sur les conséquences négatives de la prise de poids des Formule 1, qui n'ont jamais été si lourdes.

De son côté, Sebastian Vettel a mis en évidence le manque d'agilité de sa monoplace dans les virages lents où, en plus du poids de la voiture, l'effet de sol a moins d'action que dans les courbes rapides.

"La voiture se comporte assez mollement dans les virages lents", explique le quadruple champion du monde. "C'est comme un camion ! Et c'est évidemment dû à son poids élevé mais, dans les virages avec de la vitesse, elle est très rapide et c'est très amusant à piloter."

Les propos d'autres pilotes corroborent ceux de Vettel. Notamment du côté de Lando Norris, auteur du meilleur chrono lors de la première journée ce mercredi.

"Le poids crée une différence importante en termes de pilotage", débute le pilote McLaren. "La voiture réagit différemment, elle est beaucoup plus lourde que la saison dernière. On a l'impression d'être un peu plus... lent, plus apathique."

Norris compare ainsi le pilotage des F1 de nouvelle génération à un tour de qualifications avec le plein d'essence au volant d'une monoplace de 2021.

"C'est un peu comme si nous nous retrouvions avec le carburant de début de course avant un tour de qualifications. Nous le sentons fort au freinage et aussi dans d'autres zones."

Vettel ne veut pas courir en RussieLire plus

"Les performances ne sont pas les mêmes à cet instant. Mais on devrait pouvoir s'adapter rapidement, de toute façon."

Au-delà de l'adaptation des pilotes, reste à voir de quelle façon et à quelle vitesse évoluera le développement de ces nouveaux bolides, ce qui pourrait permettre d'atténuer les effets de la prise de poids des F1.

Ontdek het op Google Play