Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pour Christian Horner "beaucoup de problèmes sont liés aux règlements"

Pour Christian Horner "beaucoup de problèmes sont liés aux règlements"

Actualités F1

Pour Christian Horner "beaucoup de problèmes sont liés aux règlements"

Pour Christian Horner "beaucoup de problèmes sont liés aux règlements"

Christian Horner, directeur de l'écurie Red Bull a réagi à la déclaration de Lewis Hamilton qui met en doute l'impartialité des commissaires de course.

Invité à un point presse en compagnie de Toto Wolff et d'autres directeurs d'écurie, le technicien britannique émit des doutes sur la crédibilité des propos du septuple champion du monde, Lewis Hamilton.

"Je ne suis pas au courant que des commissaires se déplacent avec les pilotes pour assister aux courses." Déclarait Christian Horner.

Pour le directeur de l'écurie autrichienne, le problème vient plutôt du règlement. Il dénonce un règlement trop compliqué qui "laisse place à l'interprétation". Horner compare la Formule 1 à d'autres sports et fait remarquer que "Les limites du circuit sont évidentes, dans n'importe quel autre sport, si vous dépassez une ligne blanche, vous êtes éliminé. Et vous avez une situation comme celle que nous avons actuellement où certains virages, c'est bon, d'autres non. Je pense que pour les fans, même pour les équipes et les pilotes, c'est déroutant."

Christian Horner a également salué l'initiative de la FIA, d'amener en Formule 1 la VAR, une aide technique supplémentaire pour les commissaires, mais aussi pour les deux nouveaux directeurs de course.

"Je pense que donner une meilleure infrastructure pour des décisions plus claires avec des règlements plus clairs est quelque chose qui devrait être recherché. Mais je ne pense certainement pas qu'il y ait eu un quelconque parti pris de la part des commissaires au cours des dernières saisons."

Côté Mercedes et par la voix de Toto Wolff, on refuse aussi de croire que certains commissaires puissent prendre parti en faveur de certains pilotes.

"Je pense que nous avons besoin de professionnalisme dans la salle des commissaires. Je ne pense pas qu'il y ait un parti-pris conscient pour être honnête, ce sont des gens intelligents."

Ontdek het op Google Play