Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari observera avec attention les autres monoplaces

Ferrari observera avec attention les autres monoplaces

Actualités F1

Ferrari observera avec attention les autres monoplaces

Ferrari observera avec attention les autres monoplaces

La Scuderia Ferrari fonde de nombreux espoirs en cette saison 2022, saison d’une nouvelle aire dans l’histoire de la Formule 1. Si la firme de Maranello a fait sensation avec le design de sa F1-75, elle ne s’empêchera pas de regarder chez les concurrents si d’autres innovations fonctionnent.

La nouvelle monoplace de la Scuderia dévoilée la semaine dernière a déjà marqué de gros points concernant son style, mais ces derniers ne comptent malheureusement pas au championnat mondial des constructeurs, comme le rappelait Mattia Binotto à canal + :

« C'est vrai que nous avons fait une belle voiture, mais je ne pense pas qu'une belle voiture signifie qu'elle doit être rapide »

Observée à la loupe, comme toutes les monoplaces qui sont présentées depuis le 4 février dernier, la Scuderia Ferrari emprunte des formes que l’on ne retrouve pas chez ses rivales. Si l’on compare la Mercedes W13 et la Ferrari F1-75 on remarque de nombreuses différences.

Le nouveau règlement technique a forcé les écuries à partir d’une quasi-feuille blanche, ce qui a laissé la place aux ingénieurs pour interpréter ces nouvelles règles aérodynamiques. Si le but escompté par la FIA est de voir plus de bataille en piste avec des monoplaces qui peuvent se suivre pendant plusieurs tours, force est de constater que les monoplaces sont bien éloignées au niveau de leurs formes et de leurs dessins.

Interrogé sur les ambitions de Ferrari, son directeur Mattia Binotto n’exclut pas l’idée d’aller observer la concurrence.

« Il sera nécessaire d'observer et même de copier les bonnes solutions et de les introduire aussi rapidement que possible. »

Quand on évoque le fait que Toto Wolff désigne la Scuderia Ferrari comme une sérieuse concurrente au titre constructeur, Binotto déclarait au micro de Canal + :

« Je ne pense pas que nous soyons les favoris. Au contraire, je ne pense pas que ce soit nous qui soyons champions du monde en ce moment. Il y en a d'autres qui ont gagné le championnat l'année dernière, qu'ils soient pilotes ou constructeurs, et ils étaient beaucoup plus forts que nous. »

Toto Wolff tente surement d’évacuer la pression de son équipe vers d’autres écuries comme Ferrari. Une chose est certaine, les écuries vont bien s’observer dès demain lors des essais hivernaux de Barcelone.

Ontdek het op Google Play