Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hamilton a soutenu Latifi durant l'hiver

Hamilton a soutenu Latifi durant l'hiver

Actualités F1

Hamilton a soutenu Latifi durant l'hiver

Hamilton a soutenu Latifi durant l'hiver

Souvenez-vous : à Abu Dhabi, c'est la sortie de piste de la Williams de Latifi qui avait provoqué l'intervention de la voiture de sécurité fatale à Lewis Hamilton, dépassé dans le dernier tour par Max Verstappen qui s'emparait ainsi du titre mondial 2021.

En 2008, l'Allemand Timo Glock avait bien malgré lui avantagé Hamilton, titré au nez et à la barbe de Felipe Massa grâce au dépassement de la Toyota dans le dernier virage du dernier tour de la saison.

Mais en 2021 à Abu Dhabi, le sort n'a pas souri au pilote Mercedes et la sortie de Latifi a donné un avantage décisif à son concurrent néerlandais.

Sur les réseaux sociaux, Latifi avait été pris pour cible par certains défenseurs de la théorie du complot. Pire encore, le Canadien avait subi des menaces de mort le contraignant à s'accompagner d'un garde du corps.

Hamilton prévient : il sera encore plus fort en 2022Lire plus

Et si Hamilton n'était pas intervenu publiquement, choisissant d'observer un long silence médiatique de près de deux mois suite au dénouement polémique du championnat, le Britannique n'a pas manqué d'expliquer qu'il avait été en contact avec le pilote Williams afin de le soutenir.

Le septuple champion du monde sait que sans la sortie de Latifi, il aurait probablement remporté son huitième sacre. Mais, clairement, il ne lui en a pas voulu et lui a apporté son soutien.

"J’ai été en contact avec Nicholas", révèle Hamilton. "Il a tout mon soutien et je sais combien cela peut être difficile dans ce genre de situation... C'est important pour lui de savoir qu'il a le soutien des gens qui l'entourent."

"Il y a énormément de passion dans ce sport, c'est aussi ce qui le rend génial. Mais il faut que cette passion soit canalisée de façon positive et non de manière négative."

Et Hamilton de mettre également la pression sur les entreprises possédant les principaux réseaux sociaux, à commencer par Twitter.

"En fin de compte, je ne pense pas qu’il y ait eu un énorme changement, une évolution ou un travail suffisant de la part de ces plateformes. Nous devons encore faire pression pour qu’elles changent enfin les choses. La santé mentale est un sujet bien réel. Les gens sont victimes de harcèlement et personne ne mérite cela. C'est intolérable."

Ontdek het op Google Play