Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Andretti postule pour intégrer le championnat en 2024

Andretti postule pour intégrer le championnat en 2024

Actualités F1

Andretti postule pour intégrer le championnat en 2024

Andretti postule pour intégrer le championnat en 2024

Le champion 1978 a tweeté tard vendredi [18 février] qu'Andretti Jr avait soumis une demande à la FIA pour rejoindre la grille de la F1 à partir de 2024.

"Michael travaille sur ce projet depuis assez longtemps, mais il a pris une direction différente depuis qu'il n'y a pas d'équipes disponibles à acheter", a déclaré Andretti Sr au journal l'Indianapolis Star.

"Ils sont suffisamment avancés pour que, s'ils obtiennent l'approbation pour être ajoutés aux 10 équipes qui existent en F1, ils soient prêts à y aller le lendemain et à tout mettre en place. Cela ne s'est pas fait à la va vite."

L'ancien champion du monde de F1 Mario Andretti a confirmé que l'équipe Andretti Global dirigée par son fils Michael construirait ses voitures en Amérique.

Andretti Sr a révélé que les voitures seraient fabriquées dans une installation "ultramoderne" à Indianapolis, près de la base IndyCar d'Andretti Autosports, mais a laissé entendre que l'équipe serait basée en Angleterre.

"Ils ont travaillé dur pour s'assurer du personnel. Le bâtiment serait séparé [du siège social d'IndyCar], mais tout serait finalement sous un seul et même toit - ensemble, mais séparés."

L'entrée d'Andretti a "coché toutes les cases".

L'accord Concorde de la F1, signé par les équipes actuelles en 2020, stipule qu'une nouvelle écurie désirant rejoindre le championnat serait obligée de payer un droit d'entrée de 200 millions de dollars afin d'écarter une éventuelle faillite dès la première année.

Alors que des rumeurs circulaient à la fin de l'année dernière selon lesquelles ces frais pourraient être supprimés à l'avenir, on a demandé à Andretti Sr si l'équipe serait obligée de payer si elle obtenait l'approbation de la FIA.

"Ils sont prêts", a-t-il insisté. "Ils ont coché toutes ces cases, toutes ces choses qui en font partie. Ils y vont les yeux grands ouverts avec toutes les conditions préalables."

"Du point de vue de Michael, il y a un énorme engagement. C'est sérieux et vraiment de bonne foi, mais tout cela est entre les mains de la FIA et des équipes de Formule 1 pour l'accepter."

"Ce n'est pas juste un caprice ou une liste de choses à faire avant de mourir. C'est pour de bon. Michael, une fois qu'il a jeté son dévolu sur quelque chose, il est implacable. Il s'est aligné avec les bonnes personnes pour le soutenir, et il le fait bien."

Ontdek het op Google Play