Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
"Surmonter ses propres limitations", une nécessité pour Mercedes selon Russel

"Surmonter ses propres limitations", une nécessité pour Mercedes selon Russel

Actualités F1

"Surmonter ses propres limitations", une nécessité pour Mercedes selon Russel

"Surmonter ses propres limitations", une nécessité pour Mercedes selon Russel

Alors qu’il est sur le point d’aborder sa première saison avec Mercedes, George Russel insiste sur l’importance que sa nouvelle équipe doit attribuer sur les améliorations apportées sur sa nouvelle voiture, la Mercedes W13.

Les flèches d’argent ne vont avoir qu’une idée en tête en 2022 : parvenir à réaliser de nouveau le doublé aux championnats pilotes et constructeurs. En effet, depuis le début de l’ère de la motorisation turbo-hybride en 2014, la marque à l’étoile était parvenue jusqu’ici à remporter l’intégralité des titres en jeu dans les différents classements, jusqu’au sacre de Max Verstappen l’an dernier.

La Formule 1 est sur le point d’entrer dans une nouvelle ère cette année, marquée par de profonds changements aérodynamiques qui devraient modifier drastiquement l’esthétique des nouvelles voitures. Une nouvelle réglementation technique qui fait par ailleurs office de véritable gageure tant les essais de présaison s’avèrent limités.

Dans ces conditions, les différentes équipes du plateau vont mettre un point d’honneur à se montrer compétitives dès la première manche de la saison, qui aura lieu à Bahreïn, le weekend du 18 au 20 mars. Mais selon Russel, le secret d’une campagne réussie va davantage résider dans la capacité de celles-ci à développer de façon constante leurs montures tout au long de l’année. « Mes premières impressions à propos de la W13 sont qu’elle est intéressante », a déclaré l’Anglais dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux de Mercedes.

Un développement sur le long-terme pour espérer l'emporter

« C’est une voiture très différente de ses devancières, et les appuis aérodynamiques sont générés de façon totalement différente, donc nous continuons d’apprendre au fur et à mesure de notre progression. Il y a encore énormément de progrès à réaliser pour que tout fonctionne bien correctement et qu’elle soit agréable à piloter, mais je pense que tout le monde est dans le même bateau car nous apprenons vraiment énormément jour après jour, que ce soit en soufflerie que dans le simulateur. »

« Je pense que c’est une année de développement qui s’annonce. Tout le monde va avoir la volonté de se rendre sur la première manche avec la voiture la plus rapide possible, mais ce qui va être le plus important au final, c’est de bien comprendre où se situent nos limitations et la façon dont on va procéder pour surmonter ces dernières de sorte d’avoir les fondations les plus solides possibles dans cette nouvelle ère. »

Mercedes va procéder au lancement de sa nouvelle voiture ce vendredi 18 février, cinq jours seulement avant la tenue des premiers essais de présaison.

Ontdek het op Google Play