Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pour Tost, 23 courses constituent "la limite absolue"

Pour Tost, 23 courses constituent "la limite absolue"

Actualités F1

Pour Tost, 23 courses constituent "la limite absolue"

Pour Tost, 23 courses constituent "la limite absolue"

Le directeur de l’écurie AlphaTauri, Franz Tost, estime que les spectateurs pourraient se désintéresser de la F1 si le sport s’étendait au-delà de la « limite absolue » de 23 courses.

Pour la première fois cette saison, la F1 va proposer 23 courses, un nombre record depuis la création du Championnat du monde. Mais, avec le retour de la Chine et du Qatar l’an prochain, ainsi que l’introduction annoncée d’un Grand Prix à Las Vegas, il est probable que le calendrier s’étoffe encore davantage en 2023. La réglementation actuelle impose un maximum de 25 courses par saison, ce qui signifie qu’au moins une course devra être retirée du calendrier actuel si la F1 veut demeurer dans cette limite.

Un développement exponentiel du calendrier qui n’est pas sans inquiéter Franz Tost, le directeur de la Scuderia AlphaTauri. "L'année dernière, nous avons eu de la chance car les courses étaient très intéressantes, il y avait toujours des bagarres, mais nous ne pouvons pas nous attendre à ce que ce soit toujours le cas.", a expliqué ce dernier.

"Donc, pour moi, 23 courses, c'est la limite absolue. Non pas du point de vue de la charge de travail, mais parce que je crains qu'avec un nombre aussi élevé de courses, au final, cela pourrait faire perdre aux gens leur intérêt pour la Formule 1."

"Pour moi, le meilleur chiffre se situerait entre 18 et 20 courses », poursuit Tost. « Car la Formule 1 doit être un produit haut de gamme et nous devrions vraiment envisager de réduire le nombre de courses pour qu'elle demeure spéciale." "Personnellement, je suis d'accord pour 23 courses ou plus, mais ce n'est pas la question. La question est de savoir ce qui est le mieux pour l'avenir de la Formule 1."

Ontdek het op Google Play