Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
L'avenir de Michael Masi en tant que directeur de course reste en suspens

L'avenir de Michael Masi en tant que directeur de course reste en suspens

Actualités F1

L'avenir de Michael Masi en tant que directeur de course reste en suspens

L'avenir de Michael Masi en tant que directeur de course reste en suspens

L'avenir du directeur de course de la FIA, Michael Masi, reste en suspens à la suite d'une réunion de la Commission F1 au cours de laquelle un certain nombre d'autres problèmes ont été soulevés.

Les conclusions de l'enquête de la FIA sur le dernier Grand Prix de la saison dernière à Abou Dhabi ont été présentées ce lundi à la Commission F1, qui comprend l'instance dirigeante du sport automobile, la F1 ainsi que les représentants des 10 écuries.

La FIA a été forcée d'agir compte tenu des événements controversés intervenus sur le circuit de Yas Marina où Michael Masi a vraisemblablement manqué à son devoir d'appliquer correctement les règlements. Il est toutefois rapporté que ce dernier aurait été pressé par des messages radio inopportuns émanant de certaines écuries.

L'accident du pilote Williams Nicholas Latifi a déclenché une voiture de sécurité et les décisions de Michael Masi ont joué un rôle déterminant dans l'attribution du titre de champion du monde des pilotes. Pour certains, il aurait fallu agiter le drapeau rouge afin de pouvoir organiser un nouveau départ. 

Interrogé sur le sujet, Helmut Marko évoquait encore d'autres pistes comme ajouter des tours supplémentaires en cas d'intervention de la safety car "mais actuellement en F1 avec tous les calculs de carburant réglementé, ce n'est pas une option."

Après cette dernière course de la saison, Mercedes a porté réclamation auprès de la FIA, réclamation qui a ensuite été rejetée par les commissaires sportifs. Alors que l'écurie allemande menaçait de faire appel, elle a finalement décidé d'abandonner ce recours, étant entendu que des changements majeurs seraient apportés.

Il est dit qu'une mise à jour interviendra rapidement de la part de la FIA concernant des "changements structurels". En effet, le directeur de course endosse une fonction bien trop importante pour n'être supervisée que par un seul homme.

Mohammed Ben Sulyaem, nouveau président de la FIA, a mené des discussions détaillées sur le Grand Prix FIA de Formule 1 d'Abou Dhabi 2021 : "Il présentera publiquement des nouvelles des changements structurels et du plan d'action dans les prochains jours."

Ontdek het op Google Play